J’ai raté mes études, pas ma vie

Beaucoup de gens ont une image très négative des personnes qui ratent à l’école. Rater une année et devoir la refaire est quelque chose de mal vu par la société alors que près d’un élève sur deux est dans ce cas-là dès la troisième année de secondaire.

Je dois avouer que moi-même, étant plus petite, j’avais une mauvaise image des élèves qui rataient leur année : celui au fond de la classe, un peu gotiquebonjour les clichés.

Update

En juin, je vous ai écrit un article où je vous explique comment s’est passée ma première année à l’université. À la fin de l’article, mon année n’était pas encore perdue et j’attendais toujours les résultats. 

IMG_4047_polarr.jpg

Quelques semaines plus tard, après avoir repassé mes examens, j’ai reçu le verdict : j’ai raté ma première année à l’université. En pratique, je ne l’ai pas totalement ratée car j’ai validé pas mal de cours mais sur le papier je ne peux pas passer en deuxième. En bref, je me retrouve avec des cours importants non validés à refaire mais avec une année très allégée. 

4

Suite à cet article, vous avez été beaucoup à me demander pourquoi je ne changeais pas d’étude puisque mon cursus actuelpour rappel, je suis en science économie et gestion à l’université ne me plaisait pas. Suite à toute vos questions, j’ai réfléchis et je suis arrivée à la réponse simple : je suis perdue. Autrement dit, je ne sais pas ce que je veux faire. J’ai 20 ans et je me vois mal m’enfermer dans des études qui décideront de ce que je devrai faire pendant toute ma vie. C’est pour cela que continuer mon cursus actuel me parait être une bonne idée car il est très TRES ouvert. Je sais que lorsque j’aurai ce diplôme-là, je pourrai faire ce que je veux et pratiquement toucher à n’importe quelle branchesauf si je me découvre une passion pour la médecine, là je suis un peu mal. Je ne sais pas ce que je veux faire mais je sais ce que je refuse : m’enfermer dans quelque chose qui pourrait me restreindre par la suite. 

Besoin d’apprendre

Une de mes grandes frustrations avec l’école ces dernières années, c’est le fait que ma curiosité n’a pas été satisfaite. Certes, j’ai appris comment fonctionnait le droit belge, comment analyser une courbe représentant des flux divers et bien plus encore mais je n’ai pas cela n’a pas réussi à me « rassasier » de connaissanceprobablement parce que j’étudie quelque chose qui ne me passionne pas, je vous l’accorde mais passons.

C’est pour cela que cette année, j’ai décidéde suivre des formations en parallèle de mon bachelier à l’université. J’ai déjà commencéet d’ailleurs presque fini la première qui était dans mes objectifs. Vu les retours que j’ai eu sur mon article « bilan à l’université », je compte vous parler de ces formations dans les prochains mois.

IMG_4046

Plus je grandis et plus je me dis qu’apprendre quotidiennement est quelque chose de très, très important. L’université n’est absolument pas la seule manière d’apprendre. Et cette année, j’ai bien l’intention ne plus me mettre de limite pour apprendre : expérience, formation, … 

Je suis intimement convaincue qu’on n’est pas défini par ses études mais ce n’est pas pour autant que cela en devient moins important. Je pense qu’on ne se rend pas forcement compte, quand on a 20 ans, ce de qu’un diplôme peut représenter et la manière dont il peut nous sauver dans certaine situation. C’est d’ailleurs bien pour cela que je continue.

3

Comment surmonter l'échec scolaire - Lifestyle __ Pinterest.pngJ’ai beau avoir raté ma première année à l’université, je ne regrette rien car c’est une expérience comme une autre avec laquelle j’ai retenu des leçons. 

Ce que je cherche à vous dire dans cet article, c’est que raté une année n’est pas la fin du mondepromis, il y a bien plus grave dans la vie mais aussi que c’est important de ne pas se reposer sur ce que l’on sait déjà. Continuer à apprendre ne peut qu’être positif. 

20 commentaires sur “J’ai raté mes études, pas ma vie

  1. Je m’attendais à lire un parcours similaire à cause du titre, mais en fait toi tu as quand même été loin 😉 Pour te raconter mon histoire un peu, j’ai arrêté l’école en première. C’est une histoire incroyablement compliquée, car énormément de choses ont fait que j’ai du faire ce choix, mais pour résumé, c’était à cause de problèmes de santé et d’intimidation à l’école. Tout ça avec aucune aide de personnes pour m’aider à faire les études qui me plaît… J’ai choisi d’arrêter ! J’ai créé ma propre boutique en ligne que j’ai géré pendant un peu plus d’un an puis je l’ai vendu et maintenant je suis free-lance en développement Web (j’ai suivi quelques formations en ligne). Mais les gens autour de moi voit très mal le fait que je n’ai pas été jusqu’au bout et pourtant cela ne veut absolument rien dire 🙂 On peut très bien avoir un Bac en poche et être idiot. J’ai même un exemple. Je connais une amie qui a eu son bac, pourtant elle ne connaît absolument rien de rien. Par exemple elle ne savait pas qu’il y avait la mer entre l’Angleterre et la France, ne parle pas du tout anglais, ne sait pas compter, ne sait pas utiliser un ordinateur, elle connaît pas du tout l’histoire du monde et fait énormément de fautes graves de français. Sans me vanter, moi j’ai pu m’instruire et je continue à m’instruire. Je sais déjà pas mal de choses, même si je suis loin d’être Einstein 😉 Je pense qu’à notre époque on a pas besoin de l’école pour réussir. On peut très bien apprendre grâce à internet, les livres,… D’ailleurs, il existe plus de gens qu’on croient qui ont pas réussi dans leurs études. Certains d’entre eux sont même milliardaire 😉 Il faudrait que les mentalité changent à propos de ça, que les gens se rendent compte que l’école ça ne fait pas tout. PS : N’écoute pas les autres, écoute toi, fait ce qu’il te plaît et crois en ton avenir 😉
    Bisous.

    J'aime

    1. D’accord ton histoire est un peu compliquée mais elle est aussi incroyable tout court ! Je trouve que tu as fais un choix très courageux ! Félicitation ! 🎉
      Et en plus, tu as totalement raison : il est temps que les mentalités changent sur le fait de faire des études ou pas mais aussi sur les « clichés négatifs » que l’on a ce sujet 😘

      J'aime

  2. L’échec n’a jamais été un échec, ce n’est pas une perte de temps qu’une année de ratée, ça permet d’apprendre sur soi et également sur le thème de la formation, peu à peu on affine nos choix. L’échec est temporaire et permet de rebondir.

    J'aime

  3. Merci pour ton article !
    J’ai une peur bleue de l’échec scolaire. Je ne l’ai jamais était, même si j’ai failli le frôler… Mais une chose est certaine je déteste perdre mon temps et j’adore apprendre. Je n’aurais pas apprécier recommencer des matières déjà étudiées.

    J'aime

  4. Je sors de mon master en communication. Si j’ai pas « rate@ d’annee A proprement parler, j’en ressors complètement perdue. Je ne sais pas vers quoi je veux me diriger ni ce que je veux réellement faire. Alors heureusement c’est un master assez ouvert et j’ai pas mal d’experiences derrière moi mais quand même. Je dois trouver du taff, avancer dans ma vie et pourtant je ne sais pas quoi faire et je stagne. L’ecole ne nous prépare pas à ça et la société reste bloqué sur « si tu fais ces études tu dois travailler dedans » j’ai clairement l’impressiob D’avoir le cul entre deux chaises …. en tout cas super article !

    J'aime

  5. Coucou 🙂
    J’aime beaucoup ton article. Selon ma perception tu n’as pas totalement « raté » ta première année à l’université. C’est simplement une épreuve qui te permet de te remettre en question, et qui t’a permise de te rendre compte que l’école n’est pas le seul moyen d’apprendre et c’est super !!
    C’est super que tu te concentres plus sur l’aspect positif de cette année 😉
    En même temps à 20 ans je ne savais pas ce que je voulais faire et c’est en faisant des « erreurs » que j’ai appris et que je me suis trouvée.
    Bon courage pour la suite et continues de croire en toi ! 🙂
    Des bisous

    J'aime

  6. Une honnêteté que je trouve gare aujourd’hui !Tu te trouvera tu as le temps. Trouve ce qui te ressemble. Et pour être « honnête « , bcp ne bosse sur qq chose de different que ce quils ont appris à la fac.^^

    J'aime

  7. C’est une très belle prise de recul que tu partages dans cet article, bravo ! Ne pas valider une année peut être vécue très difficilement pour certaines personnes. Mais tu as raison de relativiser. Je te souhaite le meilleur pour la suite.
    PS : J’ai 24 ans et je suis aussi perdue que toi… Allez, il faut que je garde le moral moi aussi !

    J'aime

  8. Je ne considère pas avoir raté mes études. J’ai raté mon concours à la sortie de la prépa et me suis réorientée. J’ai raté un second concours que j’ai finalement eu l’année suivante. Comme tu dis, ce ne sont pas vraiment des échecs puisqu’ils m’ont permis d’apprendre, de m’endurcir, de savoir me retourner, de ne pas me laisser abattre. J’ai ensuite eu quelques « échecs » professionnels. Mais eux aussi m’ont permis de me remettre en question. Je n’ai pas un parcours linéaire, mais plutôt en dent de scie… Et pourtant, je n’estime pas avoir réellement échoué quelque part, j’ai juste appris, évolué… J’en parlerai peut être un jour sur le blog, je trouve important ce genre d’articles comme celui que tu viens de faire. Quand on a 15-16 ans, on a la pression concernant son orientation. Il est donc important de montrer aux jeunes qu’une « erreur » d’orientation n’est pas dramatique, que même si on s’est trompé, on a toujours moyen de rebondir, de changer, de trouver sa voie un peu plus tard…

    J'aime

    1. Je pense que « l’échec » fait partie de la vie, intégralement. Mais finalement, si on en apprend des choses cela se transforme en quelque chose de positifs et ce n’est pas du temps perdu.
      Je suis totalement d’accord avec toi concernant la pression que l’on reçoit sur son orientation et la manière dont c’est présenté : pas le droit de se tromper. C’est un vrai sujet de société. 😊

      Aimé par 1 personne

  9. Je suis d’accord avec toi, j’ai aussi raté ma 3ème année de bio et finalement j’ai appris de mes erreurs et maintenant je suis en train de lancer mon entreprise. Comme quoi, les études ne font pas tout !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s