30 jours de « journaling » : le bilan

J’aime bien me lancer des challenges sur une période de 30 jours. Qu’on se le dise, ce genre de délai par rapport à une vie, cela ne représente pas beaucoup donc si cela ne me plait pas et/ou ne marche pas, ce n’est pas trop de temps de perdu. Cependant, cela reste assez de temps pour essayer réellement quelque chose.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours beaucoup écrit. Je n’ai jamais eu une bonne orthographe mais cela ne m’a jamais arrêté, ni même limité. Quand j’étais petite, j’avais un « journal intime »voilà, ça, c’est dit. En grandissant, j’étais le genre d’élève à écrire des rédactions de 3-4 pages. Et quand j’ai grandis encore un peu plus, j’étais le genre à avoir des dissertations bétonnées. 

Encore actuellement, j’écris beaucoupvia le blog principalement. Mais un jour, je me suis rendue compte que je n’appréciais plus cela comme avant, dans le sens où ça n’avait plus les mêmes « actions » sur moi. Pour faire face à cela, je me suis ditque j’allais me « forcer » à prendre le temps de le faire quotidiennementj’aime bien les guillemets aujourd’hui.

Définition du projet

DSCF5214

Je n’ai rien inventé. Si vous êtes un peu branché développement personnel, vous savez que c’est une chose qui est énormément conseillé de faire. D’après ce que j’ai pu voir en me penchant un peu sur la question, il existe plusieurs manières de pratiquer cela : journal de rêve, journal de sport, journal d’objectifs, journal de nourriture, … 

Concrètement, pendant 30 jours, j’ai écrit. La seule règle que je me suis fixée, c’est de prendre le temps de le faire tous les jours. Aucune limite de temps, aucun sujet en particulier : simplement écrire. 

En réalité, il y a une deuxième règle puisque je m’étais dit qu’il serait bien de faire cela dans un endroit défini. Du coup, j’ai opté simplement pour un carnet. Cette deuxième règle, presque non dite, aura un impact non négligeable sur la suite de … l’expérience.  

Attentes

Pour être honnête avec vous, avant de me lancer dans ce mois, je me suis rendue compte que j’avais des attentes concrètes :

  • Me retrouver : j’ai commencé dans une période où le stress était à un niveau que j’avais rarement atteint dans ma vie. Aujourd’hui, je peux dire que j’espérais qu’en écrivant, je me retrouve, que je sortes de cette zones de « noyade-de-stress-ambulante ». 
  • Retrouver l’écritureou plus précisément le plaisir de l’activité : comme expliqué précédemment.

Résultats

C’est finalement cette partie-ci qui est la plus importante. Après ces 30 jours d’expérience, qu’est-ce que j’en tire ? Quels sont les résultats concrets ? Est-ce que c’est aussi bien que ce qu’on dit dans les bouquins ?  

DSCF5218

Les points positifs 

  • Libération : si je devais résumer « cette étude » en un mot, ce serait celui-là. Bizarrement, me forcer à écrire quotidiennement m’a permis de retrouver une certaine liberté que je ne soupçonnais même pas avoir perdue. Ecrire simplement, aussi vite que possible ce que l’on a en tête permet de se libérer du superflus pour un retour concret à l’essentiel. 
  • Créativités : je suis convaincue que c’est comme un muscle. Autrement dit, plus tu l’entraines et plus elle devient forte, puissante. J’ai écrit pleins de choses dans ce petit carnet allant d’une liste de bonheurs, à un brouillon d’article en passant par un plan pour atteindre un objectif très précis. J’ai pratiqué l’écriture dans pleins de situations et plus je le faisais, plus ça allait facilement, plus j’avais envie de le faire encoreet encore. Après 5 jours, je voyais déjà des résultats concrets avec plus d’idées d’articles, des photos différentes, …
  • Honnêteté : écrire dans un carnet à l’avantage d’être fixe. Autrement dit, une fois que vous l’avez écrit, vous ne pouvez pas l’effacerenfin presque, disons que ça se fait pas comme la fonction « delete » de l’ordinateur. On vit dans un monde où il est relativement facile de modifier les choses : en deux clic, tu peux modifier ton corps avant de le poster sur Instagram, en trois tu peux couper ce qui te déplait dans une vidéo, … Je ne pratique pas ce trucage et pourtant, écrire sans filtre m’a permis d’être honnête avec moi-même.
  • Retrouver : indirectement, par le biais de l’honnêteté.
  • Calme : constat assez simpleun peu comme quand je sors d’un bon run. Une fois que j’ai fini l’exercice, je suis plus apaiséeprobablement dû au faite que je me vide vraiment la tête.
  • Productivité : a augmenté considérablement. C’est probablement un combo de l’ensemble des points précédents. C’est extrêmement motivant de voir tout ce qu’on a déjà fait. Remettre sa vie en perspective, donne envie de se battre, d’aller plus loin. 

Les points à améliorer

Bien qu’aujourd’hui, je tire beaucoup de bénéfice de cette expérience, je pense qu’il est possible d’améliorer les choses. 

DSCF5217

  • Quotidiennement, c’est beaucoup. C’est bien d’avoir testé mais je pense que le faire tous les jours, ce n’est pas indispensable. En tout cas, je n’en ressens pas le besoinet si cela devient une corvée, ça perd en intérêt.
  • A6 est mieux que A5.Le format que j’avais choisi n’était pas idéal. Je me sentais parfois obligé de remplir la page inconsciemment. En plus, c’était un peu trop grand pour être transporter avec soi. Si je devais refaire l’expérience, j’opterais pour un format plus petitA6 me parait l’alternative parfaite.

La question maintenant est : est-ce que je vous conseille de tenter ?! Oui, clairement oui et totalement oui. Au minimum, vous saurez si ça fonctionne sur vous uniquement si vous essayez.

Je clôture cette expérience apaisée, recentrée, « reconnectée »j’étais obligée de mettre une dernière paire de guillemet. Je ne vais pas continuer à le faire non-stop mais le carnet reste ouvert. 

Promis, ça peut marcher. Essayez et vous verrez. 

Une expérience particulière qui mérite un bilan : l'écriture quotidienne pendant un mois. Viens pour savoir si c'est fait pour toi, le "journaling" !

2 commentaires sur “30 jours de « journaling » : le bilan

  1. Merci d’avoir partagé ton expérience dans cet article que je trouve super intéressant. Je viens seulement d’entamer mon aventure dans le développement personnel donc je ne suis pas encore très familière avec tout cela. Tu m’as donné envie d’expérimenter l’écriture quotidienne et j’espère également en retirer du positif ☺️

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s