Apprendre à gérer l’imprévu

Il y a quelques années, j’avais peur de l’avenir, de ne pas le contrôler et de ne pas arriver à faire de ma vie ce que je veux. Maintenant que j’y pense, c’est assez particulier comme peur mais j’ai appris à l’apprivoiser. 

Pour faire face à ce « problème », j’ai commencé à m’organiser sérieusement avec un calendrier, des deadlines, tout ça tout ça. Ça m’a vraiment aidé mais l’organisation a beau être efficace, il est impossible de contrôler la vie dans son ensemble. 

Il y a toujours une partie infime d’une journée qu’on ne peut pas planifier et ça, c’est l’imprévumerci pour le petit moment définition/dictionnaire. Gérer ce genre de chose s’apprends et avec le temps, j’ai mis en place plusieurs astuces pour avoir des journées efficaces, sereines et pleines d’imprévus. 

Souplesse

Avoir un horaire qui permet d’être souple est la première chose à faire. Lorsque je planifie ma semaine, je fais attention à ne pas avoir toutes les heures de chaque jour prises : je laisse du temps entre deux rendez-vous, je calcule large les temps de transport, … Je m’arrange pour avoir du temps dans le temps : une liberté dans mon horaire pour les « au cas où ». 

DSCF5119

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas du temps perdu. Dans le cas où je n’ai pas besoin de l’utiliser pour la chose dédiée parce que tout s’est passé comme prévu alors j’ai du temps pour autre chose. 

Avec cette souplesse dans mon horaire, je suis sûr d’avoir du temps pour l’imprévu et dans le cas où je n’en ai pas besoin, j’ai du temps libre pour autre chose. 

Anticipation

En ayant un emploi du temps souple, d’une certaine manière vous arrivez à prévoir l’imprévu ou du moins, vous avez une marge de manœuvre pour le gérer. Une autre manière de faire face à l’imprévu, c’est d’anticiper. 

Article lié : le calendrier éditorial, mon outil pour la régularité

Pendant longtemps, j’ai été la reine de la dernière minute pour certaines choses comme réserver un hôtel, rédiger un article de blog moins de 4 heures avant la publication, faire mes devoirs dans les couloirs avant un cours, … Puis un jour, le prof de math a terminé son cours plus tard et je n’ai pas eu le temps de faire mes devoirs pour le cours de français qui suivait. 

Anticiper, c’est prendre de l’avance sur une série de choses. Avoir anticipé permet de ne pas être en retard si un imprévu se glisse à la place d’une autre. Au début, je ne vais pas vous le cacher, c’est du travail et une habitude à mettre en place assez compliquée mais c’est tellement bénéfique que l’investissement en vaut le coup. 

Adaptation

Avoir libérer du temps, c’est un premier pas vers la gestion de l’imprévu mais il en manque un : le mental. 

Je peux vous dire que j’ai maudit ce prof de math qui a fini son cours plus tard et le fait de lui en avoir voulu m’a fait passer une mauvaise journée. Je ne me suis absolument pas adaptée mentalement au changement de situation et ça a été complètement contre-productif pour le reste de la journée. 

Il n’y a rien de plus frustrant que ne pas arriver à faire ce qu’on avait prévu. Mais ça ne sert strictement à rien de s’arracher les cheveux car c’est la vie. En bref, on respire, on ne panique pas et on passe à autre chose. 

Opportunité

DSCF5117

On a tendance à voir l’imprévu comme quelque chose de négatif : ça nous empêche de faire telle ou telle chose, ça nous retard dans notre organisation, … Mais en changeant de point de vue, cela peut devenir quelque chose de très positif. 

Certains imprévus peuvent être des opportunités mais pour ça, il faut les repérer et être dans le bon « mood ». Typiquement, vous avez prévu de partir en vacances et là on vous propose un nouveau job intéressant à faire pendant la même période. Un autre exemple plus « quotidien » : vous avez prévu de rester chez vous pour vous reposer et là, un pote vous propose d’aller voir un verre. 

Dans le deuxième cas, vous devez vous faire confiance et osez changer vos plans. Dans le premier, vous devez saisir la chance de sortir de votre zone de confort et prendre l’imprévu comme une opportunité. 

L’imprévu fait partie intégrante de la vie et savoir le prendre en compte est tellement important pour être plus sereine et mieux dans ses journées. 

J'ai décidé de ne plus me laisser déborder par l'imprévu. Aujourd'hui, je ne perds plus en productivité quand un imprévu débarque et cela peut être pareil pour vous aussi !

 

2 commentaires sur “Apprendre à gérer l’imprévu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s