Quels outils pour de la planification de contenu ?

Je suis convaincue que la régularité est indispensable sur internetcomme dans la « vraie » vie d’ailleurs. Mais ça, vous le savez probablement déjàce n’est pas la première fois que je le dis #JeRadoteDe manière réaliste, c’est assez compliqué d’être constamment connecté. Parfois, on n’a pas de réseaux, parfois on n’a pas la possibilité d’être libre, parfois on n’a juste pas envie. Enfin, bref : on ne peut pas être constamment sur les réseaux sociaux.  Ou en tout cas, je n’ai pas une vie assez fixe pour me rendre disponible à des heures précises pour assurer mes publications. C’est exactement pour ça que j’utilise des outils pour de la planification de mon contenu sur les réseaux sociaux et sur le blog. 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais faire deux petites remarquesbah oui, après tout, c’est mon blog donc je fais ce que je veux. Premièrement, en plus du fait de garder en régularité, la programmation des publications permet de se libérer de l’espace de cerveau disponibleplus besoin d’y penser et ça fait beaucoup de bien. Et deuxièmement, c’est bien plus pratique de fonctionner comme cela lorsque l’on applique le batching. 

Article lié : gagner du temps pour travailler sur son blog en profondeur

Notons également je me suis crue dans une dissertation là que dans cet article, je vais vous parler de la partie un peu plus « technique » de la chose. Pour en savoir plus sur d’autres aspectscomme par exemple la place de la spontanéité -, je vous laisse un article dans lequel j’aborde déjà cette chose. 

Article lié : Comment BIEN pratiquer la planification de contenu

Pinterest

C’est le premier réseau sur lequel j’ai opté pour la programmation parce qu’il demande une régularité hors pair pour avoir des résultats concrets au niveau du  trafic sur son blog. 

Article lié : Mes erreurs Pinterest

La difficulté avec ce genre de cas, c’est de trouver un outil qui est agréé par la plateforme sinon on est vite mis de côté. C’est donc dans cette optique de recherche que je suis tombée sur Tailwind. 

1

Cet outil permet de programmer ses épingles Pinterest et ainsi la publication automatique permet de garder une régularité. C’est un gain de temps considérable : en général, il me faut deux heures par mois pour avoir entre 20 et 30 publications par jours.

En plus de gérer les publications de manière automatique, il permet d’obtenir des informations précieuses sur son audience comme par exemple la meilleure heure de publication. Et connaître son audience fait la différence quand vous voulez créer une relation de confiance avec elle. 

C’est un service payant (cependant avec mon lien vous avez 2 mois offerts) –

Instagram

Ce réseau, j’ai tendance à aimer le détester et puis à détester l’aimer. J’ai une relation quelque peu conflictuelle avec lui parce qu’il est … compliqué. Ou plutôt, je l’ai rendu compliqué pendant assez longtemps. 

Aujourd’hui, j’ai lâché prise. Et je pense que c’est en partie par le fait que je ne me prends plus la tête avec les publications quotidiennes. Parce que le fait que je planifie mon contenu m’enlève cette pression : je publie parce que j’aime les photos ou les mots et non parce que je dois. 

2

L’outil qui m’a accompagné dans cette transition, c’est « Buffer ». C’est un outil gratuit assez complet qui permet d’importer sa photo et d’y mettre la description pour ensuite effectuer la publication de manière autonome. Vous avez également la possibilité de définir vous-même votre horaire de publication et il vous envoie une notification une fois la mission réussie. C’est très intuitifil ne faut donc pas un Bac + 12 pour planifier sa semaine sur Instaet la simplicité est très appréciable. 

Remarque : Je sais que c’est également un outil qui propose de planifier votre contenu sur d’autres plateformes mais ça, je n’ai pas testé. 

C’est un service gratuit

Blog

Oui, le blog passe aussi par la case planification. Oui, je prends de l’avance sur celui-ci. Oui, je le vis bien. Oui, je vous conseille de le faire. Oui, je suis convaincue que c’est une révolution. Bref, je ne vous vendrais jamais assez cette méthode d’organisation : prendre de l’avance, c’est trop bien. 

Article lié : Planifier son contenu, pourquoi ?

Etre une blogueuse qui planifie, c’est un choix comme un autre très personnelà faire en fonction de votre manière de travailler

3

J’utilise wordpress comme logiciel pour la gestion de mon blog et je n’ai rien installé de particulier pour planifier mes articles. Il vaut mieux parfois une photo plutôt que des mots donc je vous laisse avec les images pour la procédure. 

Capture d’écran 2020-01-02 à 11.54.34

4

5

En théorie, dans mon organisation, je prévois 1 heure par semaine pour planifier mon contenu sur les différentes plateformes que j’utilise. Cela fait maintenant 6 mois que j’ai trouvé cet équilibre et, comme je vous le disais au début, je n’ai jamais eu une aussi bonne régularité sur les réseaux sociaux. 

Il y a aussi la libération « mentale » qui a un impact non mesurable sur mon quotidien. 

En d’autres termes, c’est une méthode que je vous conseille, d’essayer au moins une fois. Et j’espère qu’avec cet article contenant une présentation des outils que j’utilise actuellement pourra vous aider dans votre parcours. 

Un article qui reprend les meilleurs outils pour planifier tes articles, tes publications Instagram et tes épingles Pinterest #blogging #bloggingtips

4 commentaires sur “Quels outils pour de la planification de contenu ?

  1. Il est clair que dans l’activité du blog, la planification fait partie des routines dès lors que cette activité est régulière et de qualité. Pour ma part, j’utilise Buffer en version free pour mes pages Facebook et mon compte twitter.
    Ce type d’outil permet d’être efficace, mais aussi d’avoir des posts plus pro et friendly à la fois.
    Tailwind a l’air vraiment très bien, il faudrait que je prenne le temps de m’y intéresser.

  2. Pour le blog c’est clair que la planification est indispensable pour moi sinon beaucoup trop dur de gérer 🙂 pour mon Instagram vu que je publie tous les … Trois mois ? 6 ? J’avoue que je ne me vois pas planifier des choses, surtout pour l’utilisation que j’en ai. Comme tu dis j’aime le détester et je déteste l’aimer …

    1. Je pense qu’à un moment, il faut arrêter de se mettre la pression et si on ne sent pas un réseau social, il faut savoir accepter de passer à autre chose 🙂 Et justement, la planification permet assez bien de mettre ceci en évidence 🙂

Laisser un commentaire