Les comportements qui ont changé mon blog (et ma vie)

Il n’y a pas de recette magique pour le succès ou la réussite. Si un jour quelqu’un vous le dit, c’est probablement qu’il vous ment – et parfois, qu’il a quelque chose à vous vendre. Les recettes magiques pour réussir n’existent pas. Par contre, les actions pour atteindre le succès oui – et c’est pareil quand on tient un blog

Peu importe votre définition ou votre vision du succès, il y a un chemin pratique pour y arriver fait d’actions, d’habitudes, de méthodes, d’attitudes, de pratiques, … Enfin bref, de choses concrètes qui sont, de près ou de loin, non comparable à une recette magique. 

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ces comportements qui ont permis à mon blog d’atteindre un niveau supérieur et de se rapprocher de plus en plus de ma notion du succès – qui, je le conçois, peut ne pas être la vôtre mais l’article reste valable avec cette différence. Certains de ces comportements sont compliqués, d’autres plus simples mais en tout cas, ils ont en commun qu’ils font tous la différence quand on cherche le succès avec son blog. 

La proactivité

Rien – et je dis bien R.I.E.N – ne tombe tout seul dans votre assiette. La vie ne se passe pas « simplement comme ça ». On ne peut pas juste attendre, sans rien faire, que les choses que l’on souhaite vraiment arrivent à nous. Notre vie est le résultat de choix. Vous décidez de vous lever et de vous coucher à telle heure. Vous décidez de vous lamenter. Vous décidez de vous entourer de ces gens qui font votre quotidien. Vous décidez de ce que vous faites de vos journées. Vous décidez de la manière dont vous prenez votre café. Vous décidez de l’argent que vous dépensez. Vous décidez d’être heureux. Alors oui, ce ne sont pas toujours des choix faciles – je ne dis pas le contraire – et parmi les exemples que je viens de citer, il y a différentes mesures mais peu importe puisque c’est toujours une question de choix

Reconnaissez-le et soyez proactif par rapport à ces choix. Chaque jour, vous avez la possibilité de faire des choix et d’avoir une vie différente. Effectivement, vous ne contrôlez pas tout, mais votre vie est le résultat de choix, de vos choix parce que ce sont eux qui prennent le plus de place. Vous ne décidez pas du temps qu’il fera aujourd’hui, mais vous décidez de la réaction que vous aurez par rapport à ce temps. Vous ne décidez pas de qui vous blessera dans votre entourage ou de comment il le fera mais, vous décidez de la réaction que vous aurez par rapport à cette blessure. Et à la fin de la journée, ce n’est pas l’action qui vous a blessée qui se rajoutera comme « moment de vie » ou encore comme « leçon » mais bien la réaction que vous avez eu. 

Personnellement, cette « proactivité » par rapport à mon blog, je l’ai mise au niveau de mon trafic. Je ne peux pas décider qu’une personne particulière clique sur mon article mais je peux décider la manière dont je lui présente ce choix. Au lieu de me dire que je n’arriverai jamais à utiliser Pinterest, que cela ne fonctionnera que pour les autres, j’ai ouvert mon ordinateur et je me suis mise à travailler mes visuels sur Canva et PhotoShop. J’ai arrêté d’attendre que les gens viennent sur mon blog et j’ai travaillé encore et encore sur ce que je pouvais maîtriser, à savoir le contenu. J’ai été proactive dans la manière dont j’approchais Pinterest et dans l’approche que j’avais vis-à-vis de mon trafic.

Vous décidez de votre réaction et de l’endroit où vous mettez votre énergie. 

Prioriser

Nous avons tous – et je dis bien T.O.U.S – des journées faites de 24h jusqu’au dernier jour de notre vie. Nous avons tous une limite. Le temps est quelque chose de perdu une fois qu’il est vécu et ce même si vous avez assez d’argent pour espérer – à tort  l’acheter. 

Pour reprendre ce que je vous disais tout à l’heure, vous avez le choix et vous décidez de ce que vous mettez dans vos journées pour les composer. Vous ne pouvez pas avoir des activités qui prennent plus de 24 heures pour une journée. Et pourtant, parfois, c’est ce dont on aurait besoin vue la taille des To Do List mais, c’est impossible. Sachez qu’il y aura toujours à faire et ce quel que soit le rendement que vous avez par jour. 

Vous êtes donc obligés d’établir des priorités. Dites non à tout ce qui n’est pas conforme à vos objectifs parce que de toute façon dire oui à une activité, c’est dire non à une autre. Donnez-vous les moyens d’avancer. Quels sont les projets qui vont vous faire grandir ? Travaillez sur vous et pour vous. 

Il est dit que les premières heures de la journée sont le moment où l’on est le plus productif. J’ai décidé de les donner à mon blog, à ma marque « Carnet Pétillant ». 

J’ai décidé de faire de mon blog, une priorité parce qu’il fait partie de mon « plan d’avenir » à part entière. J’ai décidé d’y passer du temps, d’y faire du mieux que je peux et de me donner l’espace pour réussir. Pour ça, je dis parfois non à une sortie. Pour ça, j’accepte un autre boulot entre temps. Pour ça, je bosse parfois à des heures bizarres. Pour ça, je fais ce qu’il faut parce que c’est une priorité. 

Et en parlant de priorité, j’ai aussi arrêté de faire du multitâche lorsque je travaille parce que ce n’est pas assez efficace et qu’encore une fois, il n’y a que 24 heures dans une journée. Il faut les rentabiliser au mieux.

Avec cette nouvelle habitude, j’ai compris que la gestion du temps est une chose, mais la productivité en est une autre. Le tout n’est pas de gérer son temps depuis son lit mais d’avoir assez de discipline et d’énergie par la suite pour agir. Ménagez-vous. Priorisez. Ne touchez qu’une fois les choses. Evitez le multitâche. Pratiquez le batching. 

Penser communauté

On est dans un monde où énormément de gens pensent que le succès d’une personne implique l’échec d’une autre. Peut-être que c’est d’ailleurs le genre de pensée que vous avez déjà eu. Et si aujourd’hui, je vous disais que ce n’est pas le cas ? Est-ce que vous me croiriez ? Et même, est ce que vous LE croyez ? 

On a été conditionné depuis notre plus jeune âge à rentrer dans la comparaison et la compétition, mais il peut y avoir autre chose que ça. Il est possible d’emprunter un autre chemin que celui-ci pour réussir. On a tous quelque chose à apporter. 

J’ai appliqué ce point-ci à mon blog en ouvrant la discussion. A partir du moment où j’ai compris que je n’étais plus en concurrence avec cette blogueuse qui fait un contenu similaire au mien, j’ai pu discuter avec elle. Lors de cet échange, j’ai appris à écouter. Je n’étais pas dans la recherche de réponse pour imposer mon point de vue unique. J’ai VRAIMENT écouté et ça n’a été possible que parce que mon état d’esprit avait évolué. Et pour en revenir au contenu de notre échange, j’ai compris que finalement, ma crainte du premier abord n’était pas justifiée parce que nous avons chacun nos expériences et qui est mieux placé que moi pour parler de ce que je vis ? Personne.  

Croire en soi

Qui est la personne avec laquelle vous allez définitivement passer le plus de temps dans votre vie ? Vous. C’est une réponse évidente pour certain, moins pour d’autre. Vous devez être la personne sur qui vous pouvez compter. Vous devez être la personne qui croit le plus en vous.

Je vous le disais il y a quelques minutes, nous avons tous quelque chose à apporter. Pour reprendre la conversation dont je vous parlais avec la blogueuse en question, je me suis rendue compte qu’on avait beau avoir des contenus similaires, ils n’étaient pas identiques. Mais surtout, on n’avait pas le même chemin. Quand j’ai lancé mon blog, elle avait déjà le sien et je l’ai prise comme référence en pensant que je devais faire COMME elle pour atteindre mon objectif. Mais non, je peux créer mon propre chemin, il faut juste que je crois suffisamment en moi pour ça. 

Par rapport au blog, cela s’est vu avec une ligne éditoriale qui me correspond plus et des formats qui me sont propres. Je sors de ma zone de confort parce que je suis convaincue qu’avec assez de confiance en moi je peux réussir là-bas. Encore une fois, nous avons tous des expériences différentes, c’est ce qui fait que notre histoire est unique et donc, nous avons tous quelque chose à raconter, à donner, à partager. 

Croire en soi ce n’est pas uniquement le dire. Croire en soi, c’est visible. Croire en soi passe par la manière dont vous vous habillez. Croire en soi passe par la manière dont vous vous regardez. Croire en soi passe par les défis que vous vous imposez. Croire en soi passe par le langage que vous utilisez pour vous-même. Ne dites pas que vous devez faire ceci ou cela, mais dites que vous faite ceci pour cela. Vous êtes votre propre opportunité de changement. Croyez en vous, essayez au moins et vous verrez : ça fait beaucoup de bien. 

Je suis bien consciente qu’il y a bien plus de comportements qu’il est possible d’adopter pour le succès d’un blog que de points cités dans cet article. Je pense notamment à l’habitude d’avoir constamment un carnet sur soi ou encore à celle de déléguer. Et même si je n’en suis pas fan, il y a celle de se dire des affirmations quotidiennement. Mais je vous ai cité ceux qui m’ont permis – et qui me permettent encore actuellement – de me construire. Je pourrais comprendre que ces comportements en question ne vous correspondent pas autant qu’à moi, et dans ce cas, je vous souhaite de trouver ceux qui fonctionnent. 

Article lié : Les habitudes que je NE fais PAS

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 021 – Les comportements qui ont changés mon blog. La version audio est probablement plus complète.

Comment avoir un blog qui a du succès ? La réponse dans cet article avec les comportements qui te permettront d'y arriver.

2 commentaires sur “Les comportements qui ont changé mon blog (et ma vie)

  1. « Croire en soi » c’est une phrase qu’il faudrait avoir écrite sur son miroir de salle de bain pour la lire matin et soir. Si on demande à une personne de citer 5 de ses photos, aucun souci, mais si on lui demande 5 qualités … C’est souvent un grand silence…
    Qui va croire en moi, si moi-même je ne crois pas en moi.
    Quelque soit l’activité, il est fondamental d’avoir des objectifs, et de se donner les moyens de les atteindre, et comme tu le précises, pas question de se reposer sur ses lauriers, il faut savoir se fixer de nouveaux objectifs et se concentrer dessus.
    « y=i)§i » ça c’est le chat qui commente ^o^
    Ton argumentation est très bien structurée, et la tonalité est totalement en adéquation.
    Vivement le prochain.

Laisser un commentaire