Définir son audience

Vous savez ce qui m’a surprise quand j’ai réellement travaillé sur mon blog dans le but de le faire grandirgenre sérieusement ? Le nombre de choix qu’on doit faire.  Faut-il être sur wordpress ou blogger ? Et si c’est wordpress, quelle version ? … Et lorsque j’ai compris qu’il fallait décider des personnes à qui l’on souhaitait s’adresserà savoir définir son audience en terme technique, ça m’a paru être le choix de trop. Je vais être honnête, je me suis même dis que mon blog pourrait faire sans parce qu’il s’adressait à tout le mondegrave erreur.

Mais je dois reconnaître que depuis que j’ai pris le temps de le faire, mon blog n’a jamais aussi bien fonctionnéce qui est très logique maintenant que j’y pense. Et je suis tellement convaincue que c’est indispensable que je vous en fais un article.

Tout ça pour vous dire que même si vous êtes réticent à l’idée, donnez moi une chance de vous convaincre. Faites l’exercice et prenez le temps de voir les bénéfices que cela peut vous apportez. Je sais ce que ça fait d’être contre cette étape mais je sais aussi ce qu’elle peut changeret c’est justement pour ça que vous devriez continuer.

Pourquoi définir son audience ?

Avant de commencer, petit point définition. Le public cible ou l’audience cible, c’est la partie de la population qu’on souhaite toucher. Définir son audience, ce n’est pas « simplement » une théorie de plus totalement inutile pour nous, blogueur. Définir son audience, c’est en fait la base de tout.

Se dire qu’on va s’adresser à tout le monde tout le temps, c’est accepter de ne parler réellement à personne. Je vous le disais dans un article précédemment, il y a une expression française qui dit « on ne peut pas plaire à tout le monde », pour la création de contenu, c’est pareil. On ne peut pas créer du contenu pour tout le monde parce qu’on ne s’adresse pas à un amateur comme à un professionnel, parce qu’on ne parle pas de maquillage comme on parle de placards.

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Prendre le temps de faire ce choix, c’est se donner une chance de toucher les bonnes personnes. Vous aurez une direction et une cohérence. Finalement, c’est se donner une chance d’avancer.

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Comment définir son audience ?

Une fois que vous êtes convaincue que c’est une étape qui a du sensou que vous êtes d’accord de vous prêter au jeuvous pouvez passer à la pratique.

Pour définir son audience, il faut passer par des questions.

  • Est ce que vous visez un sexe particulier ? Si oui, lequel ?
  • Est ce que vous  visez une localisation particulière ? Si oui, laquelle ?
  • Est ce que vous  visez une langue particulière ? Si oui, laquelle ?
  • Est ce que vous  visez une situation familiale particulière ? Si oui, laquelle ?
  • Est ce que vous  visez une situation personnelle particulière ? Si oui, laquelle ?
  • Est ce que vous  visez un niveau de revenu particulier ? Si oui, lequel ?
  • Est ce que vous  visez des ambitions particulières ? Si oui, lesquelles ?
  • Est ce que vous  visez des problèmes particuliers ? Si oui, lesquels ?

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Il faut savoir que plus la vision de la cible est nette et précise, plus  les informations que vous avez par rapport à elle seront utiles. Il est donc impératif d’identifier et de segmenter la cible rigoureusement.

Article lié : Faut-il lire des articles « blogging » ?

Définir son persona

Une fois que vous avez votre audience cible en tête, vous pouvez passer à votre persona. C’est un mot qui a une explication historique mais pour vous la faire courte, le persona est, dans un domaine marketing, un personnage imaginaire représentant un groupe ou un segment cible dans le cadre du développement d’un nouveau produit ou service d’une activité marketing prise dans sa globalité.

C’est la dernière étape pour savoir à qui on s’adresse. C’est celle qui permet de concrétiser les choses avec un niveau de précision en plus.

Sachez que vous pouvez en avoir plusieurs. Personnellement, dans le cadre de « Carnet Pétillant », j’en ai 3.

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

 La première étape du persona, c’est de lui trouver une identité. 

  • Quel est son nom et son prénom ?
  • Quelle est sa date de naissance et donc son âge actuel ?
  • Quelle est sa nationalité ?
  • Quelle est son adresse ?
  • Bonus : sa photo pour une représentation physique.

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Cette étape permet de mettre un visagelittéralementmais aussi d’avoir les bases concrètes de la personne que vous imaginez, représentant au mieux votre audience.

La deuxième étape du persona, c’est de lui construire un CV.

  • Quel est son parcours scolaire ? Est ce qu’il l’a fini ?
  • Quel est son métier ? Dans quel secteur est-il ? Est ce qu’il en a eu plusieurs ? Est ce qu’il l’aime ?
  • Quel est son salaire ?
  • Quelle est sa situation familiale ?
  • Quelles sont ses passions ? Quels sont ses loisirs ?
  • Quelles sont ses compétences ? Quelles sont celles qu’il veut améliorer ?

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Cette étape permet de voir le contexte dans lequel évolue la personne que vous imaginez.

La troisième étape du persona, c’est de lui proposer une journée type.

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Et grâce à cela, vous pourrez répondre à des questions du genre …

  • Quel est le comportement d’achat de votre persona ?
  • Quels outils numérique utilise-t-il ?
  • Quels sont les réseaux sur lesquels il se trouve ?
  • Quels sont ses objectifs professionnel et personnel ?
  • Quels sont ses problèmes ?

Une fois que vous avez votre persona, vous pouvez l’admireril faut être fière de son travail et surtout, commencer à vous poser des questions par rapport à votre blog.

  • Comment est ce que vous allez faire pour séduire ce persona ?
  • Comment est ce que vous allez rentrer en contact avec ce persona ?

Qu’est ce que vous pouvez faire pour aider ce persona a résoudre ses problèmes ?Comme je vous le disais au début de l’épisode, j’étais très septique à ce genre de théorie. Aujourd’hui, je pense que c’est tout ce qui fait la différence puisque vous savez à qui vous parlez et donc comment vous devez l’aborder. Prendre le temps de le faire, c’est se donner les moyens que son contenu soit consommé par les bonnes personnespeut-être que sur ce point-ci, je me répète mais je trouvais ça beau de terminer l’article sur cette note.

Comment définir son audience ? Je te propose une méthode pour identifier ton lecteur idéal afin que ton contenu soit mieux consommé !

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 036 – Définir son audience. La version audio est probablement plus complète.

6 commentaires sur “Définir son audience

  1. Très intéressant la définition du personnage.
    Il est important de savoir quel est le public attendu pour un article, sinon il est évident que le contenu, même si il est de qualité et régulier, ne rencontrera pas son public

Laisser un commentaire