Faut-il avoir un sujet niche ?

Lorsqu’on cherche à commencer une activité que ce soit liée à la création de contenuou à l’entreprenariat d’une manière plus généraleet qu’on se met à lire des conseillers pour se lancer, il n’est pas rare de tomber sur celui qui dit qu’ « il faut une niche » ou encore qu’il faut « trouver votre niche »plusieures variantes sont possibles mais vous avez compris l’idée

Choisir le sujet qu’on va traiter quand on se lance est un choix très important. Je me souviens encore comme si c’était hier le jourje suis devenue ce genre de personne avec ce genre d’expression, oups où je me suis retrouvée à devoir faire ce choix. Et à en croire certains conseils disponibles sur internet, c’est LE genre de choix qui défini le succès ou non d’un blogje suis un peu plus septique sur cette approche mais il n’empêche que cela reste un choix important

Mais faut-il avoir vraiment un sujet niche pour se lancer ? Est ce qu’une niche est une clé indispensable à la réussite ? 

Avoir un sujet niche

Qu’est ce que c’est un sujet niche ?

Un sujet niche c’est un sujet qui est spécifique et spécifié. En d’autres termes, c’est un sujet qui a est très restreint en vue de s’adresser à une audience très restreinte. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Article lié : Que faire après le lancement de son blog ?

Pourquoi avoir un sujet niche ?

Avant de me pencher sur le concept de niche, je me disais que plus j’abordais de sujets et plus j’allais avoir de personnes sur mon blog. C’est le genre d’idée préconçue qu’il faut prendre avec des pincettes parce que c’est vrai jusqu’à un certain point. Au delà de ce point en question, les gens qui arrivent sur votre blog sont perdus face aux sujets que vous traitez, et inévitablement ils n’arrivent pas à s’engager avec vous. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Avoir un sujet niche permet donc d’avoir une audience cible relativement claire et restreinte. D’un côté, en tant que créateur de contenu, c’est une donnée essentielle. Comme je vous le dis à chaque fois, il y a une expression française qui dit « on ne peut pas plaire à tout le monde », pour la création de contenu, c’est pareil. On ne peut pas créer du contenu pour tout le monde parce qu’on ne s’adresse pas à un amateur comme à un professionnel, parce qu’on ne parle pas de maquillage comme on parle de placards. D’un autre côté, votre audience pourra vous considérer plus facilement comme référence dans le domaine que vous avez choisi – celui où vous vous êtes niché. Se placer en tant qu’expert, c’est devenir légitime. Et la légitimité, c’est le genre de chose que l’on ne décide pas, que l’on ne le  décrète pas, que l’on ne peut pas la revendiquer, la légitimité se prouve et surtout, doit être approuvée. 

Et lorsque l’on écrit pour une audience particulière, elle le sent et elle s’engage. 

Au delà de l’audience cible restreinte, avoir un blog niche, c’est bon pour le référencement naturelautrement dit #SEO, à savoir Google. D’abord, parce que c’est le genre de blog qui se démarque plus facilement sur les moteurs de recherche mais surtout parce que tu obtiendras plus de backlink, ces liens qui mènent vers votre blog émis par d’autres personnesce qui participe activement dans les données prises en compte pour définir la place que tu vas occuper sur les pages de résultats.

Sur cette base-là, sachant qu’en fait un blog qui a un sujet niche est très clair dès le départ, c’est probable qu’il se développe plus vite. Et c’est probablement lié au fait qu’avec ce genre de sujet, il ne faut se concentrer que sur une ou deux choses et donc on développe également, en tant que créateur de contenu, de nouvelles compétences très ciblées. 

Avoir un sujet qui n’est pas niche

Tout n’est jamais blanc ou noir. Ce n’est pas parce qu’avoir un sujet niche présente des avantages qu’il n’a que ça et que la solution opposée n’en présente aucun. 

Un blog qui n’a pas de sujet niche, est inévitablement plus libre. Il peut parler de plus de choses sans avoir de réelle limite, tout comme il peut prendre plusieurs formes. Un blog niche doit représenter le sujet et cela doit se ressentir dans les articles mais aussi dans le design. 

Un blog qui n’est pas niche pourra également rebondir plus facilement si son propriétaire en est lassé sans pour autant recommencer à zéro. Je suis convaincue que c’est le genre de blog qui peut évoluer plus facilement selon les envies et les projets de la personne qui en est l’auteur. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Par ailleurs, il faut être réaliste. Il y a aussi une marge de manoeuvre entre un blog niche et un blog fourre-tout. Un blog doit garder une certaine cohérence. Si tu veux parler de tout, tu ne parleras réellement de rien. Pour parler correctement des choses, avec un minimum de profondeur, il faut avoir le temps et l’espace pour le faire. Tu dois, même si tu ne veux pas être dans une niche, faire des choix pour avoir un minimum de structure. 

Ne pas avoir de sujet niche est une chose. Ne pas avoir de ligne éditoriale en est une autre. Dans le deuxième cas c’est plus dramatiquetoute chose étant égale par ailleurs. Si vous décidez de ne pas avoir de niche, votre ligne éditoriale est « l’outil » qui doit vous permettre d’avoir une cohérence entre vos différents contenus. 

Quelle est la bonne réponse ?

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Il n’y a pas de recette magiqueau risque d’en décevoir plus d’un. C’est un choix important mais ce n’est qu’un parmi tant d’autres qui définiront votre blog et qui feront que les gens décident de revenir – ou pas

Si vous avez le temps, je vous conseillerai de faire des expériences. Une personne n’est pas l’autre, un blog n’est pas l’autre et donc il n’y a pas de théorie bonne et parfaite. 

Prenez le temps de faire un brainstorming géant pour vider votre tête. Mettre ses pensées à l’écrit est le meilleur moyen pour prendre du recul, et parfois comprendre ce que l’on souhaite vraiment. 

Une fois que vous l’avez fait, faites quelques choix de sujet,ceux qui vous passionnent, ceux dont vous ne vous lasser paset commencer à écrire quelques articles. Il y a un monde entre la théorie et la pratique. Souvent, c’est en rédigeant ses premiers articles qu’on se rend compte qu’un sujet n’est pas fait pour nous. Ce n’est pas parce qu’on aime quelque chose qu’on peut en parler et créer du contenu à son sujet. Ce sont bien deux choses différentes. 

A force de pratiquer, on finit par se poser des questions. Et c’est ses réponses qui permettront de décider si oui ou non on doit être dans un sujet niche. 

Je pense que c’est le bon moment pour vous dire que parfois, c’est quelque chose qui prend plusieurs mois, particulièrement quand c’est son premier blog. Ça fait trois ans que j’ai le mien et j’arrive seulement au moment où je me sens bien dans l’ensemble des sujets que j’aborde avec l’impression qu’il y a une réelle cohérence. Trouver son sujet, ça peut prends du tempset ce, qu’il soit niche ou pas.

Un sujet niche ne fait pas tout. Si vous lancez un blog en ayant uniquement cela en tête, vous allez échouerou réussir. Un blog, c’est un ensemble. Un blog, ce n’est pas uniquement un sujet. Faites simplement le choix qui vous correspond le mieux.

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 043 – Faut-il avoir un sujet niche ? La version audio est probablement plus complète.

Comment trouver son sujet ? Faut-il un sujet niche ? L'article blogging pour les débutants, ou pas #tips

4 commentaires sur “Faut-il avoir un sujet niche ?

  1. Personnellement je ne pense pas avoir de sujet niche et je le vis très bien ! Je trouve que on se met trop la pression, ça nous bride, on ne parle pas réellement de ce qu’on voudrait – du moins, je parle dans mon cas. Ton blog est plutôt axé blogging par exemple et très honnêtement je serais incapable de ne parler que d’une seule catégorie de choses. Je parle de mode, beauté, culture, lifestyle. Je n’ai pas de niche mais des catégories sur le blog ce qui permet à mes lecteurs de s’y retrouver aussi ☺️ C’est important pour moi de pouvoir parler de tout. Je pense qu’en ayant une niche je me sentirais bloquée ☺️
    Merci pour cet article ma belle, prends soin de toi 💓

    1. Je suis totalement d’accord avec toi ! Il faut aussi se donner la liberté et l’espace de créer des choses qui nous plaise. Le sujet niche n’est pas une obligation, c’est un choix au même titre qu’un blog qui n’en a pas. 🙂
      Merci à toi pour ce commentaire,
      Prends soin de toi 🙂

  2. C’est une vraie question, et il n’y a pas qu’une philosophie.
    Pour ma part, ma niche c’est le partage d’informations éclectiques pour mon blog principal, une niche aviation dans le deuxième et littéraire dans le troisième.
    Pour avoir une niche, et tu le dis parfaitement bien, il faut avoir la matière, l’expertise et la capacité de produire du contenu régulier et de qualité.
    Éclectique ne veut pas dire fourre-tout, j’ai la chance de collaborer avec des experts en littérature, dessins, gastronomie… ce qui assure la qualité des informations produites.

    1. J’admire cette séparation ! Personnellement, je pense qu’il faut aussi faire attention (et je ne dis pas que c’est ton cas, loin de là même) au fait qu’a trop vouloir séparer et ouvrir des blogs différents, on perd en qualité.
      Comme tout choix, Il faut prendre en considération toutes les options. 🙂

Laisser un commentaire