Tout savoir sur la productivité (F.A.Q)

Nous vivons dans un monde rapide. Ce n’est pas la première fois que j’arrive à cette conclusion, tout comme ce n’est pas la première fois que je vous en parle. Cela fait maintenant quelques années que je me suis rendue compte que la productivité et la course au temps étaient le quotidien de beaucoup de gens. 

Pendant longtemps, j’ai moi-même cru qu’il fallait être constamment occupée pour être heureuse, pour se sentir en vie, pour être bien. Ma vision a évolué et j’ai partagé ces changements avec vous. Par ailleurs, aujourd’hui je voudrais vous donner la parole parce qu’il y a beaucoup de manière d’aborder la productivité, l’organisation et la motivation – et rien ne vaut celle ou je réponds à vos questions


Cette fois-ci, j’ai décidé de détailler un peu plus mes réponses dans un article de blog. Cependant, je vous conseille quand même d’écouter l’épisode de podcast si vous voulez des réponses plus complèteset peut-être plus spontanées.

  • Qu’est ce qui est le plus efficace : les outils papiers ou les outils digitaux ? Que conseillerais-tu à une personne qui débute ? 

C’est impossible de répondre à cette questionça commence mal pour une F.A.Q. Ce ne sont pas les outils qui sont efficaces mais la manière dont on les utilise. L’efficacité d’un outil va donc varier d’une personne à l’autre. La question à se poser n’est pas vraiment de savoir quels sont les outils ou les types d’outils qui sont le plus efficace mais ceux seront le plus compatibles avec ton mode de vie et tes objectifs. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Ce que je conseillerais donc à une personne qui débute dans l’organisation c’est de prendre le temps de construire un système qui lui correspond. Il faut prendre le temps parce que cela implique des expériences et des tests. Tout comme il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions. 

  • C’est oppressant la productivité des autres. Est ce que je suis la seule à le penser ? 

Je pense qu’il faut faire attention aux généralités. Oui, certaines productivités peuvent être oppressantes. Mais ce n’est pas le cas de toutes. Il faut savoir faire la part des choses.

L’approche de la productivité doit être individuelle. Vous êtes responsable de votre vie et vous devez décider de la manière dont vous allez la vivre. Vous décidez de la manière dont vous approchez la productivité. Vous pouvez totalement refuser que ce soit oppressant. Vous pouvez refuser de subir la pression de la productivité des autres. 

Article lié : Avoir une productivité positive 

  • Impossible de trouver une organisation. J’ai déjà testé plein de trucs et rien ne marche. Je suis un cas désespéré. Qu’est ce que tu me conseilles ? Est ce que c’est possible de ne pas trouver de système qui nous correspond parce qu’on est atypique ? 

Honnêtementau plus profond de moije suis convaincue qu’il y a un sytème d’organisation qui correspond à chacun. Autrement dit, tout le monde peut trouver une organisation qui lui corresponde. C’est probablement uniquement une question de temps. 

L’organisation, c’est un moyen de concrétiser ses idées. L’organisation, c’est un moyen d’améliorer sa qualité de vie. L’organisation, c’est un moyen de trouver du temps dans le temps – et d’une certaine manière d’en avoir plus. L’organisation, c’est un moyen de structurer son esprit pour structurer son action. L’organisation, c’est un moyen de s’enlever « une part de stress » sans pour autant réduire ses ambitions. En bref, l’organisation est un merveilleux outil et concept. Mais il faut prendre le temps de construire cet outil et ce concept pour qu’il nous corresponde et qu’il serve nos intérêt. 

Article lié : 4 astuces pour être plus organisé

  • Plutôt du genre Google Agenda ou ICalender ? 

Ça dépend des périodes#IncapableDeChoisir

J’ai déjà testé les deux outils et ils ont chacun leurs avantages, ce qui en fait une force de les utiliser à des moments différents. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

  • Par hasard, est ce que tu es du genre à t’organiser en vacances ? 

Pour y répondre en toute transparence, parfois c’est oui et parfois c’est non. 

J’aime savoir où je vais. Ça me rassure quand tout est « prêt ». Donc oui, j’aime prendre mes billets à l’avance quand c’est possible et réserver les lieux un peu avant. Mais ce n’est pas pour cela que je ne pars jamais sur un coup de tête. Par contre, j’aime être libre sur place afin de suivre mes envies et d’écouter mon corps. Si j’ai envie de dormir, je dors. Si j’ai envie de me balader, je me balade. 

Comme toujours, je fais en sorte que l’organisation soit au service de mes envies. C’est possible de se rassurer sans s’enfermer. 

  • J’ai 17 ans, l’année prochaine je rentre à la fac et j’ai l’impression de changer tout le temps d’organisation. Je n’arrive pas à tenir dans le temps. Que faire ? 

Une organisation n’a pas besoin de tenir dans le temps. Une organisation a besoin de servir nos objectifs et étant donné qu’ils évoluent constamment, notre sytème doit s’adapter constamment. 

Le tout est de trouver un nouveau système qui pourra te suivre dans les nouvelles périodes de la vie. Et pour cela, il n’y a que les tests et les expériences qui pourront répondre à ta question. Ce n’est qu’en essayant qu’on sait si telle organisation et telle méthode nous correspondent mieux. Et au fur et à mesure, en prenant le temps de tester, on se rend compte qu’on se connait de plus en plus. Dès lors, adapter son organisation devient naturelle. 

  • Comment allier lâcher-prise et organisation ? 

Je n’ai pas de réponse toute faite à cette question parce que je suis moi-même en train de travailler sur le lâché-prise. 

Personnellement, je pense que j’utilise l’organisation pour lâcher-prise. En m’organisant, je sais que les choses seront faites en temps et en heure, ce qui me laisse la possibilité de limiter le stress. 

  • Est ce que c’est mieux de n’utiliser qu’un outil pour s’organiser ou d’en avoir plusieurs qui se complètent ? 

J’aurais tendance à dire que plus c’est simple et mieux c’est. Par ailleurs, j’utilise plusieurs outils qui se complètent. Ce qu’il faut c’est bien connaître ses besoins afin de trouver des outils adaptés. 

Si un outil répond à l’ensemble de tes besoins, il n’y a aucune raison que tu en utilises 5. Par ailleurs, si tu n’en trouves pas un parfait qui reprend tout ce que tu souhaites alors autant en utiliser plusieurs qui se complètent. Encore une fois, il n’y a pas de secret. Il faut se connaître et tester. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

  • Sur ton blog, j’ai lu plusieurs articles qui parlaient de ton organisation. J’ai remarqué que tu avais changé plusieurs fois de méthode et d’outil mais quand est ce qu’il faut changer ? Comment est ce qu’on sait qu’il est temps de changer ? 

Il faut changer d’organisation quand on se rend compte que l’ancienne n’arrive plus à servir vos intérêts. Comment je vous le disais un peu plus haut dans l’article, l’organisation est une structure qui doit vous aider à atteindre vos objectifs. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Article lié : mon organisation entre papier et digital/ mon organisation étudiante

  • Définis-tu des créneaux où tu ne fais rien ? 

Ça m’arrive. Très souvent, quand j’ai des périodes de rush, je m’oblige à ne pas remplir tous mes créneaux horaires pour me forcer à me reposer. C’est une forme de protection et d’équilibre qui me correspond. Par ailleurs, dans les périodes plus calmes, avec moins d’obligation, c’est totalement possible que je modifie mon planning pour me reposer parce que je sens que j’en ai besoin ou alors que j’en ai simplement envie. 

L’important c’est de savoir ne rien faireparce que parfois, on n’a pas appris à le faire ou c’est pas dans notre caractère. Trouver une place dans son emploi du temps pour le casser après n’est qu’une question de priorité. Nous avons tous 24 heures dans une journée. Ce qui fait la différence entre deux personnes avec le même objectif est la manière dont elles le répartiront en fonction de leur ressource. 

J’adore ce format de foire aux questionset en fait, cela s’adapte très bien au format blog ou podcast. C’est une autre manière de créer du contenu autour d’un sujet défini, mais elle a l’énorme avantage d’être beaucoup plus interactive. Je vous invite à me suivre sur Instagram si vous souhaitez participer à la prochaine

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 055 – Tout savoir sur la productivité (F.A.Q). La version audio est probablement plus complète.

Tu veux une vie productive ? Alors tu as besoin de conseils pour arriver à être organisé dans ce sens. Clique sur l'article pour découvrir ta nouvelle vie.

2 commentaires sur “Tout savoir sur la productivité (F.A.Q)

  1. Hello,
    Je pense, et je sais que, comme souvent, j’ai un avis tranché sur le sujet des outils.
    L’outil n’est pas, et ne sera jamais une solution.
    L’outil est un moyen de mettre en œuvre une solution.
    Se précipiter sur un outil pour résoudre un souci d’organisation c’est sans doute passer à côté de quelque chose, et une source possible de déception.
    L’essentiel est de prendre le temps de réellement analyser ses besoins et de les consolider.
    C’est à nouveau un excellent podcast avec des réponses humaines et sincères

Laisser un commentaire