Les clés de mon organisation

Le monde évolue. Constamment. 

Honnêtement, plus je grandis et plus j’apprécie ce mouvement. Plus j’évolue et plus je me rends compte que la mobilité est bien plus avantageuse que la stabilitéou en tout cas, c’est ma conclusion de meuf de 21 ans

C’est exactement à cause de la mobilité de la vie que l’adaptation est obligatoire. Et ça, c’est valide et valable pour plein de domaines de la viemême si dans le cadre de cet article, je vais surtout vous parler de l’organisation. Je suis bien obligée de constater que ça fait 3 ans que je tiens ce blog, et que pendant ce même laps de temps, ma vie a beaucoup évolué. Par la même occasion, mon organisation aussiet il est temps de vous faire un petit update de ma méthode

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser une chose : ce n’est pas parce que mon organisation évolue que les systèmes précédents ne fonctionnent plus. Ils ne correspondent simplement plus à mon mode de vie, et par la même occasion à mes besoins. Ce sont bien deux choses différentes. Chaque système présenté dans les articles des autres années est toujours efficace. Par ailleurs, il faut avoir la capacité de choisir correctement son système afin qu’il soit une aide à l’efficacité et pas l’inverse. C’est justement parce qu’ils sont toujours valides que je vous laisse les liens dans le début de cet article.

En 2017 : Mon organisation de fille qui rentre à l’université et tente de garder une vie sociale en créant un blog.

En 2018 : Mon organisation de fille qui ne va plus beaucoup à l’université et qui enchainent les petits boulots avec une vie à 100km/h.

En 2019 : Mon organisation de femme déterminée à faire rentrer des journées de 48 heures dans celles de 24.

Gardez en tête que ce n’est pas parce qu’une chose me correspond qu’elle vous correspondra aussi. Faites vos propres choix. Faites vos propres expériences.

Comment s’organiser en 2020 ?

Quels sont mes besoins ?

Vous vous doutez bien que si aujourd’hui, je suis de nouveau là pour vous parler de ma méthode d’organisation, c’est qu’il y a eu du changementlogique, je déteste faire des articles qui parlent dans le vide. Et très souvent, ces changements de vie impliquent des changements de besoins en terme d’organisation. 

Comme j’aime le dire on n’organise pas sa vie personnelle comme on organise sa vie professionnelle. On n’organise pas son jardin de la même manière que son grenier. On n’organise pas ses moments entre amis comme ses moments seuls. En bref, on ne réunit pas ce qui n’est pas similaire et on ne compare pas ce qui n’est pas comparable. La première chose à faire est donc de définir ce que vous cherchez à organiser afin d’avoir une méthode adaptée à l’objectif ou à l’objet dont il est question.

En 2020, mes besoins étaient très clairs.

  • J’ai besoin de simplicité : La vie est assez compliquée comme cela, il est inutile que l’organisation le soit également. D’ailleurs, dans l’idéal cela doit être le contraire puisque le but premier c’est qu’elle nous aide à être efficace et optimalenon merci les 15 stylos de couleur ou encore les applications nécessitant un bac + 15 pour les utiliser
  • J’ai besoin de pouvoir vider mon cerveau en direct : j’ai de plus en plus cette tendance d’avoir un cerveau qui fonctionne comme un navigateur internet avec plein d’onglets ouverts et cela ne me convient pas parce que c’est E-PUI-SANT de devoir constamment passer d’une chose à l’autre sans rien oublier. En d’autres termes, j’ai besoin d’un filet de sécurité à ma propre vie pour être sûre  que je ne suis pas en train de la louper. 
  • J’ai besoin d’une productivité qui me rapproche de mes objectifs : avec donc des tâches extrêmement claires pour savoir où j’en suis et ce qu’il me reste à faire. De cette manière, je n’ai pas la possibilité de perdre plus de temps à me demander que faire qu’à travailler réellement#ViveLesToDoList

Quels outils utilisés pour une organisation en 2020 ?

Que serait un article d’organisation sans présentation d’outils ? Probablement rien. 

Bien que, je me sens quand même obligée de faire un point important : ce ne sont pas les outils que vous utilisez qui vous rendent productifs. Les outils vous aident à améliorer une productivité et une motivation déjà présentes. Ne pensez pas que les outils créent comme par magie la productivitéil n’y a d’ailleurs aucune recette magique dans cet article

Aujourd’hui, mon organisation est composée de plusieurs outils. 

Un calendrier digital

Je suis revenue à la version Apple, mais celui de Google est très bien aussisi vous ne voulez pas que ce soit l’agenda le plus cher de votre vie. C’est tellement pratique de pouvoir noter ses rendez-vous tout le temps sans être encombrée par une chose supplémentairequi n’a pas constamment son téléphone avec lui de nos jours

Je l’utilise de la manière la plus simple qui soit : j’ai un code couleur en fonction des domaines de ma vie et parfois, certains calendriers spécifiques sont synchronisés avec d’autres personnes pour être à jour constamment. Et surtout, le secret c’est de noter un rendez-vous DÈS qu’on le prend ou  DÈS qu’il se modifie. 

Pourquoi utiliser cet outil ? À quels besoins répond-il ? Clairement, c’est mon besoin de simplicité qui est rempli par le calendrier digital. Peu importe l’endroit où je suis, je peux noter directement mes rendez-vous sans me soucier de les perdre. 

Une application de rappel

C’est du même ordre que l’application précédente et celle de Google est très bien mais j’utilise celle de l’iPhone en ce moment. J’utilise l’application pour les actions récurrentescomme par exemple relire mes articles le dimanche, planifier mon Instagram une fois par semaine, imprimer mes tables de matières pour les cours, …  Ça me permet d’être plus sereine parce que je suis sûre que les choses sont écrites et que je les ferais en temps et en heure. 

J’ai pris le temps, il y a plus ou moins un an, d’introduire l’ensemble des tâches récurrentes dans mon application et aujourd’hui, c’est un gain d’énergie et de temps considérable. 

Pourquoi utiliser cet outil ? À quels besoins répond-il ? Encore une fois, c’est mon besoin de simplicité que me permet de combler l’application rappel présente dans mon téléphone. Et c’est exactement pour les mêmes raisons que le calendrier digital : cela me suit partout sans perdre aucune information.

Une application de prise de note

Parce que comme je vous l’expliquais dans un article récemment, je suis sous le charme de l’application « Notes » disponible dans mon téléphone. Actuellement, j’ai plusieurs énormes To Do List dans cette application afin d’avoir un espace où centraliser mes tâches à faire. 

Article lié : Notes, l’application qui va révolutionner votre vie

Il faut reconnaître que barrer une action accomplie est extrêmement satisfaisant. Mais ça, c’est totalement possible de le faire sur une version papier. Ce que j’apprécie particulièrement avec l’application Notes c’est qu’une fois cochée, la tâche descend à la fin de la liste et qu’il est plus simple de voir ce qu’il reste à faire.

Pourquoi utiliser cet outil ? À quels besoins répond-il ? Concrètement, cette application me permet de vider mon cerveau. Cela arrive régulièrement que je sois en train de me détendre dans le canapé et que je pense que je dois faire telle ou telle chose. Les écrire me permet de passer rapidement à autre chose, sans pour autant me remettre à travailler. Autrement dit, je me libère de l’espace disponible à l’intérieur même de mon petit cerveau. 

Un calendrier papier avec une vue journalière particulière

C’est peut-être le point vintage de ma vie mais j’y tiens. Cette année, je me suis offert l’agenda le plus cher de ma vie : un Ella Iconic. Et honnêtement, je ne regrette pas du tout mon achat parce qu’il a changé le game des agendas dans ma vie. 

SQ2021CEOofMyOwnLife2021DailyPlanner_DailyPages
© Ella Iconic

Comme vous pourrez le voir sur les photos, c’et un agenda compartimenté très complet avec une partie avec des horaires classique sur la gauche de la feuille et puis des cases « business », « home », « health » et « personal » afin d’y mettre ses tâches du jour en vracs. Et la raison pour laquelle c’est révolutionnaire c’est que c’est tellement clair qu’on ne peut pas prendre la fuite. En un coup d’oeil, on voit ce qu’on a à faire et on peut s’y mettre. De plus, avec la vue journalière, on a moins tendance à reporter au lendemain. 

Vous pouvez retrouver mon planner sur ce site

Pourquoi utiliser cet outil ? À quels besoins répond-il ? C’est très probablement mon besoin d’une productivité qui me rapproche de mes objectifs qui est comblé par mon agenda papier et aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passermême si c’est très old school

Quelle méthode utiliser pour une organisation en 2020 ?

Par ailleurs, malgré tout les changements dans ma vie et dans mes besoins d’organisation, ma méthode a relativement peu changée. Et même si je vous l’ai déjà expliquée dans les autres articles, je vous la remets afin d’être complète. 

Les habitudes hebdomadaires pour une organisation productive

  • Je fais un bilan de la semaine écoulée : qu’est-ce que j’ai fait ? Les éléments que je n’ai pas fait pour X ou Y raison sont entourés en rouge afin d’être soit reportés, soit annulés. Le but est que les événements de ce genre soient mis en avant pour être sûre que mon attention soit attirée en vue de prendre une décision. C’est généralement une étape qui se passe dans mon agenda papier. 
  • Je vérifie que mes notes sont complètes pour chaque rendez-vous de la semaine qui vient de s’écouler : parce que oui, je prends des notes lors de rendez-vous et faire un point chaque semaine permet concrètement de rester à jour. C’est généralement une étape qui se passe dans mon application notecomme vous pouvez sûrement vous en douter
  • Je prépare la semaine à venir avec un point sur les rendez-vous fixes : C’est à ce moment-là qu’intervient mon calendrier électronique. Je place sur l’agenda  papier les rendez-vous afin d’avoir une idée du temps qu’il me reste pour vaquer à d’autres occupations. 

Les habitudes quotidiennes pour une organisation productive

  • Je fais un bilan de la journée qui vient de se passer afin d’être sûre de reporter sur ma To Do List du lendemain les tâches qui nécessitent une continuation ou un suivi. 
  • Je prépare la journée à venir avec une répartition « des autres tâches »autrement dit, tout ce qui n’est pas un rendez-vous fixe : Je détermine les choses à faire pour chaque jour de la semaine avec la To Do List « quotidienne ». 
  • Je vérifie toujours qu’il me reste du temps dans le temps : parce que les imprévus cela arrive bien plus souvent qu’on le pense. 

Je ne vous l’ai pas encore dit tout au long de cet article alors je vais le faire dans la conclusion : l’organisation est le secret d’une meilleure productivité. Prendre le temps de s’organiser, c’est investir son temps pour en gagner par la suite. 

Soyez organisé ! L’organisation aide à changer une vie. #blogging #inspiration

Alors n’hésitez plus et investissez votre temps. 

8 commentaires sur “Les clés de mon organisation

  1. Une chose à se répéter en boucle : Prendre le temps de s’organiser, c’est investir son temps pour en gagner après…
    Et oui, mon cerveau est exactement comme un navigateur internet, avec des tas d’onglets ouverts… Comme le mien, d’ailleurs. Il y en a certain que je ferme jamais….
    Merci.
    Bises

  2. Les permanents : Color adobe avec ma palette de couleur, Trello, Canva (une ou plusieurs fenêtre), L’admin de mon blog et parfois le ou les articles que je modifie, Creator Studio.

    J’ai aussi Deepl Translator et un dictionnaire de synonymes.

    Quand je suis sur un article avec plein de conseils pour le blog, je ne le ferme pas tant que je n’ai pas tout essayer et compris. Et ça peut prendre plusieurs jours (pas en continue ;-)).

    Et non, il n’y a pas le mail 😉

    Voilà, tu connaitra toutes mes petites habitudes….

  3. Un peu curieuse, la miss, j’aime bien 😉
    Je garde adobe couleur ouvert pour avoir accés au code hexa plus rapidement de mes trois couleurs. Je retiens beaucoup de choses, mais pas de ce style là 😉 Quoique maintenant je commence à les connaitre, mais bon, par sécurité.
    Je n’ai pas trouvé comment mémorisé mon code couleur sur la palette d’elementor de WP, et sur Canva, idem, quand je rouvre un onglet Canva, les couleurs n’y sont plus…
    Et voilà.
    Bises

    1. En fait, je te posais la question parce que sur Canva, dans l’onglet « identité visuelle », tu as la possibilité de mettre 3 couleurs en « raccourci » et c’est vraiment SUPER pratique 🙂 Voila voila, juste un petit partage d’astuce rapide. Depuis que j’utilise ceci, je gagne un temps de dingue ^^(enfin, tout est relatif). 🙂

  4. MERCI. MERCI. MERCI.
    Génial, je vais de ce pas renseigne ce que je peux, et en plus je vois qu’il y a aussi la possibilité de sélectionné la police de caractère…
    Encore merci pour ce judicieux conseil. En fait, j’étaot persuadée que c’était payant… Je n’y faisais meme plus attention ;-(
    Bises

Laisser un commentaire