4 raisons de ne pas avoir de Bullet Journal

Pour être très honnête avec vous, je pensais que le bullet journal serait qu’une tendance. Et bien sûr, comme toutes les tendances, elle finirait par s’estomper. Mais c’est bel et bien un système qui s’est implanté dans la vie de nombreuses personnes. Ceci étant, il n’a pas que des avantages. Alors quels sont les inconvénients du Bullet Journal ? 

Le bullet journal, c’est quoi ? 

Pour ceux qui seraient passés à côté, le « Bullet Journal » est un système d’organisation « moderne à l’ancienne ». Ce concept est né à New York suite à la réflexion de Ryder Carroll – voici son site. Un jour, il en a eu marre que nos vies soient « organisées » par des applications telles que Wunderlist ou Evernote. Il voulait du concret et quelque chose qui lui corresponde à 100%. Il a pris un carnet et en a fait ce que bon lui semblait. Le bullet journal est en réalité le système qu’il a mis en place en partant d’un carnet blanc dont l’un des principes est la centralisation des To Do List, des calendriers, des prises de note, … possible grâce à une signalétique. 

En pratique, un Bullet Journal, c’est un cahier qui sert pour l’organisation. On y fait les choses en fonction de nos besoins (agenda, To Do List, note, …). On peut faire toutes les combinaisons nécessaires selon notre vie. Et évidemment, c’est personnalisable à l’infini puisque c’est « juste » un carnet vierge. 

Pourquoi vous n’avez pas besoin d’un Bullet Journal ? 

La but n’est pas de trouver l’organisation parfaite, parce que ça, il n’y en a pas. Par contre, certaines organisations sont plus adaptées que d’autres à votre mode de vie. Le Bullet Journal est une option parmi tant d’autres, et elle a ses avantages mais elle a aussi ses inconvénients.

Il n’est pas modifiable 

Je suis convaincue qu’une bonne organisation doit passer par l’écrit. C’est une étape indispensable pour se vider le cerveau et alléger sa charge mentale. Ceci étant dit, avec un Bullet Journal, il y a très peu de place pour le changement et l’imprévu. 

Quand on est du genre perfectionniste, les ratages ou les événements barrés peuvent rapidement devenir contre-productifs. On finit par plus se concentrer sur ce qui n’est plus à faire – parce que c’est annulé – que ce qu’il reste encore à faire. 

De plus, lorsque l’on fonctionne par hiérarchisation et qu’on souhaite changer d’avis c’est également compliqué. Aménager sa To Do List dans l’ordre devient un vrai challenge au lieu d’être une aide. 

Autrement dit, un inconvénient du Bullet Journal c’est que cela peut rapidement faire brouillon de par le fait qu’il fige l’information sur le papier – ce qui est difficilement modifiable par la suite. 

Bref, un Bullet Journal c’est difficilement modifiable. 

Un Bullet Journal ça prend du temps 

Par définition, on part d’un carnet vide donc tout reste à construire. Et construire un système prend du temps pour être sûr que sa construction soit pertinente. Même si cette réflexion permet au final d’avoir un système 100% adapté à nos besoins, il reste à voir si c’est un investissement qui vaut la peine au vu des centaines d’outils déjà à notre disposition en termes d’organisation. 

D’ailleurs, c’est un système qui n’est pas réellement adapté aux événements récurrents puisqu’il s’agira dans ce cas de les réécrire encore et encore alors qu’avec une application de rappel ou un calendrier digital, il suffit de l’encoder une seule fois pour disposer de rappels à l’infini. 

Bref, ça prend du temps. 

Il Journal est limité 

De par la complexité de modification, il est compliqué de se projeter avec un Bullet Journal. En planifiant trop à l’avance, ou alors des événements trop incertains, vous risquez d’encombrer vos pages d’informations non pertinentes. 

Article lié : Vivre avec une vision à long terme

Une autre limite d’un bullet journal – qui n’est pas un problème quand on a une organisation digitale – c’est le fait qu’il est impossible de faire des « recherches ». Avec cette méthode old school impossible de rechercher un mot précis ou encore d’établir un filtre. Et rien de plus énervant que de chercher une information, savoir qu’elle est quelque part mais ne plus retomber dessus. Ça peut être une perte de temps considérable et un inconvénient assez rédhibitoire – même s’il a un index

Bref, un Bullet Journal c’est limité. 

Un Bullet Journal est conditionné 

Et par ceci je veux dire que pour y avoir accès, vous devez l’avoir avec vous. Pour avoir accès à l’information que contient votre Bullet Journal vous avez besoin d’avoir un accès physique à lui. Et ceci veut dire le prendre partout avec vous. C’est un objet de plus, une pensée de plus. 

Mais c’est également un projet à haut risque pour l’information sans back-up qu’il contient. Avec ce besoin de le prendre partout avec vous, vous augmentez sa chance de le perdre – expérience vécue. Et avec ce besoin de l’utiliser tout le temps, vous augmentez sa chance de finir avec une tasse de café dessus – expérience vécue bis. 

Bref, c’est conditionné. 

Conclusion : Avez-vous besoin d’un Bullet Journal ?

Chaque inconvénient cité dans cet article a le mérite d’être mis à l’épreuve quand on utilise la méthode du Bullet Journal. Le papier a ses limites – mais le digital en a d’autres. Ceci étant, elles n’ont pas toutes le même poids en fonction de notre mode de vie. Le but est de définir si elles valent le coup afin de savoir si c’est une méthode rentable et efficace pour vous. Il n’y a pas de méthode d’organisation parfaite. Il n’y en a que certaines qui vous correspondront mieux que d’autres. A vous de définir si le Bullet Journal fait partie de la première catégorie ou de la deuxième.

Un Bullet Journal est une méthode d'organisation particulière mais elle a des inconvénients. 4 raisons pour lesquelles vous n'avez pas besoin d'un #bujo

12 commentaires sur “4 raisons de ne pas avoir de Bullet Journal

  1. Et hop, tu as exprimé toutes les raisons pour lesquels je n’arrive pas à utiliser un bullet journal… Je suis vraiment digital. Et Trello, commence à m’aider, un peu, pas autant que je l’aurai souhaité. J’ai l’impression de perdre du temps quand je refais mes planning… Car oui, je les refais souvent. Beaucoup d’imprévus.
    Il faut dire que je suis souvent tenté par les opportunités…

    Et pour finir, l’introduction sur l’origine du bullet journal, est fort intéressante.
    Bises et bonne journée.

    1. Je pense vraiment qu’un Bullet Journal est une organisation très particulière. Et c’est assez compliqué si on a besoin de flexibilité. Mais elle a aussi des avantages. Qu’est ce qui ne te convient pas avec Trello ?

  2. Je ne dirais pas que Trello ne me convienne pas. C’est d’ailleurs le seul outil que j’arrive à utiliser pour ce genre de choses.
    Je ne suis juste pas rigoureuse avec les planning, je pars dans tous les sens, et finalement, je me demande si cela sert de faire un plan qui n’est jamais respecté.
    Mais sinon, cela a des côtés appréciables, comme se libérer (de temps en temps), l’esprit avec la liste de choses à faire. Se libérer de la fameuse charge mentale 😉

    Je pense que c’est pour ça que je lis plein d’articles sur l’organisation, les bullets journal. Pour essayer de comprendre…
    Bonne journée.
    Lilie

    1. Je comprends.

      Est-ce que tu as déjà essayé « Notion » ? C’est un outil qui peut fonctionner comme Trello mais biiiiiiiiiien plus complet et extrêmement flexible.

      Peut-être que ce qu’il te faut ce n’est pas un outil pour « faire des planning » mais un outil pour « être sûr que les choses sont faites » ?

  3. ça fait quelques jours que je prépare tout ce qu’il faut pour préparer mon future bujo sans n’avoir penser à aucun inconvenants… Je n’avais pas pensé au « non modifiable », et le fait qu’il soit conditionné, le reste ne me dérange pas. Mais malgré tout ça, je pense en faire un quand même ^^

    1. Je pense qu’il n’existe pas de système d’organisation parfaite. Chacun d’entre eux possèdent des avantages et des inconvénients. Le tout c’est de peser le pour et le contre de chaque système par rapport à notre propre mode de vie. Et si les inconvénients sont bien inférieurs aux avantages alors il n’y a aucune raison de ne pas se lancer. Et j’espère que ton futur bujo répondra à tes attentes.
      Ps : ce n’est pas parce que je cite les inconvénients de cette méthode dans cet article que je ne lui trouve pas des avantages … 🙂

      1. Oui j’avais bien compris, en tout cas merci d’avoir cité les inconvénients ! Mon futur bujo ne correspondra sûrement pas à mes attentes mais j’aime bien m’occuper l’esprit comme ça.

      2. Parce que ce qui correspond à mes attentes sont similaires aux Bujo super stylé qu’on voit sur les réseaux sociaux et je suis incapable de faire ça ^^’

      3. Et pourquoi souhaites-tu avoir un Bullet Journal comparable à ceux qu’on voit sur les réseaux sociaux ? Uniquement par soucis d’esthétique ? Ou alors parce que cela correspond réellement à la manière dont tu t’organises ?
        Ce qui est justement bien avec un Bullet Journal, c’est que c’est unique et sur mesure. Pour moi, la question à se poser c’est « de quoi j’ai besoin » et non « a quoi je veux qu’il ressemble ». Ce sont deux éléments bien distincts.

      4. en effet… C’est juste esthétique… Merci pour ce que tu as dit, j’ai envie d’être moins dur avec mon futur bujo !

Laisser un commentaire