Implanter le batching dans votre quotidien pour être plus efficace

Plus j’avance dans la vie et plus je me rends compte que j’aime vraiment prendre le temps. Je n’aime plus seulement accomplir des actions pour faire en sorte que mes projets avancent. J’aime savourer le processus. En fait, j’aime prendre le temps de prendre le temps. Sauf que cela a un inconvénient certain : ça prend plus de temps – #logique. Et inévitablement, ça me met souvent en retard par rapport à mes deadlines initiales. Comme mon rapport au temps a évolué, il a bien fallu que ma gestion du temps évolue elle aussi et c’est pour cela que je me suis mise à travailler systématiquement en batching dans ma vie. Aujourd’hui, j’ai implanté le batching dans mon quotidien pour être plus efficace, mais aussi pour avoir l’opportunité de plus savourer le processus. 

Le batching, c’est quoi ?

Le batching c’est une gestion du temps particulière. Concrètement, il s’agit de rassembler les tâches similaires et se concentrer dessus jusqu’à ce qu’elles soient finies. Au-delà d’être l’inverse du multitâche, c’est un genre de mono tâche pendant une période de temps bien définie. Et tant que ce genre de tâche n’est pas fini, on ne passe pas à la suite. C’est une méthode qui peut vous aider à trouver du temps dans le temps car elle change la « gestion » de celui-ci.

En s’organisant avec du batching, vous évitez de perdre le temps dont a besoin votre cerveau pour passer d’une chose à l’autre. Autrement dit, vous évitez le coût de transition d’une tâche à l’autre.

Pourquoi implanter le batching dans votre quotidien ? 

En réunissant les tâches du même genre et en les mettant les unes à la suite des autres, vous réduisez le « coût de transition ». Ce coût c’est l’énergie mentale qu’il vous est nécessaire d’utiliser pour passer d’une tâche à l’autre. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

En réduisant ce coût de transition au maximum, vous vous donnez l’espace pour être plus concentré et faire du travail plus en profondeur. Ce qui est logique finalement car vous disposez de plus d’énergie mentale et vous savez que vous pouvez l’utiliser pour du travail qui a du sens plutôt que pour une transition. 

Ceci étant, prendre le temps d’implanter le batching dans son quotidien, c’est aussi se permettre d’avoir une meilleure clarté mentale. Si vous n’avez qu’une seule chose à faire, vous n’avez qu’une seule chose en tête et donc vous n’avez qu’une seule chose sur laquelle vous concentrer. Pratiquer le batching, c’est se faire confiance et se donner l’opportunité d’être libre. 

Comparaison de la vie avec batching et de la vie sans batching

Comment implanter le batching dans votre quotidien ? 

Personnellement, j’ai commencé à implanter le batching dans ma vie pour tout ce qui touchait à Carnet Pétillant – de près ou de loin. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Donc une manière de commencer c’est de choisir un domaine dans sa vie et de suivre la méthode ci-dessous. Ceci étant, c’est exactement la même méthode si vous souhaitez l’implanter dans votre vie de manière générale. Ça sera probablement juste un peu plus long. 

Pour pratiquer le batching, il faut lister ce que vous avez à faire 

Ce n’est pas parce que vous décidez aujourd’hui d’implanter le batching dans votre vie que c’est suffisant pour mettre sur pied cette gestion du temps. Il faut passer par l’écrit pour que cela devienne concret. 

La première chose à faire c’est lister ce que vous devez accomplir. Vous ne pouvez pas commencer à rassembler les tâches similaires si vous n’avez pas une vision globale. Vous devez connaître l’ensemble de votre To Do List avant de pouvoir implanter le batching. C’est en quelque sorte une phase de préparation. 

De plus, prendre le temps de rassembler tout ce que vous avez à faire vous permettra par la suite de ne pas trop remettre en question vos sessions de batching. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Il faut trier votre To Do List 

Une fois que vous avez la vision générale de ce que vous devez accomplir, vous pouvez commencer à trier ce qui s’y trouve et ce en vous posant deux questions : 

  • Est ce que cette tâche est pertinente ? Est ce que mon temps sera utilisé correctement si je la fais ? 
  • Est ce que cela est similaire à d’autres tâches de ma liste ? 

C’est lors de ce tri que petit à petit vous y verrez plus clair car vous éliminez ce qui est superflu et vous rassemblez ce qui est pertinent. C’est probablement l’étape qui demande le plus de réflexion et qui prend le plus de temps mais c’est absolument indispensable. Ce sont les fondations de votre futur batching. 

Article lié : Devenir quelqu’un de productif

Pour pratiquer le batching, il faut bloquer vos créneaux 

Le meilleur moyen de vous assurez que vous allez correctement passer à l’action en utilisant le batching, c’est de bloquer des créneaux. Déterminez avec précision les tâches rassemblées qui devront être faites dans un laps de temps particulier. 

Les créneaux à bloquer différent généralement en fonction de la tâche à réaliser. Vous pouvez décider de batcher sur une journée, une semaine ou même sur plusieurs mois certaines tâches. Le tout est de le définir et de le marquer dans son calendrier. 

Un exemple concret est disponible dans le podcast. 

Il faut surtout passer à l’action 

Et une fois que vous savez avec précision ce que vous avez à faire, il ne vous reste plus … qu’à le faire. Pour que ce soit efficace, il ne faut pas perdre de vue l’objectif. C’est pour cela qu’il est bien d’éliminer toutes formes de distraction. 

Personnellement, je mets mon téléphone en mode « ne pas déranger » pendant mes sessions et j’ai un bloc note à côté de moi pour noter ce qui me paraît important mais qui n’a rien à voir avec ce que je fais. De cette manière, je ne passe pas constamment d’une chose à l’autre – je réduis mon coût de transition au minimum – mais je m’assure également que ce à quoi je pense sera traité plus tard. Effectivement, à chaque fin de créneaux, je prends le temps de replacer au bon endroit ce à quoi j’ai pensé. 

Pourquoi et comment implanter le batching dans son quotidien #organisation #lifestyle

A la fin de la journée, ce coût de transition fait la différence. Et cette accumulation quotidienne fait la différence après une semaine, un mois, un an. Utiliser le batching dans son quotidien est une habitude qui peut améliorer son efficacité. 

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 071 – Implanter le batching dans son quotidien. La version audio est probablement plus complète.

Laisser un commentaire