Courir derrière le temps est contre-productif

Pendant très longtemps, j’ai crée du contenu que j’ai publié dans la foulée. Pendant encore plus longtemps, j’ai fait mes devoirs quelques heures avant de les rendre. Et je peux vous dire que ces deux situations ont des points communs. Dans un premier temps, elles ont leurs lots de surprises. Par exemple, d’un coup, on se rend compte que le devoir qu’on avait prévu de faire en une demi-heure va en prendre trois fois plusse temps. Dans un second temps, elles nous poussent à courir derrière le temps. 

Et c’est bien de ce point en question que nous allons parler aujourd’hui comme si c’était pas déjà dans le titreparce que j’ai une révélation à vous faire : courir derrière le temps vous rend contre-productif. 

Pourquoi faut-il arrêter de courir derrière le temps ? 

Je suis une personne positive. C’est dans ma nature de chercher à tirer du positif des situations, parfois même les plus tristes et les plus injustes. Il y a quelques jours, nous avons fêté un anniversaire bien triste : celui des mesures sanitaires. En mars 2020, nous avons presque tous, du jour au lendemain, changé de vie. Presque en un claquement de doigts, nous nous sommes tous retrouvés chez nous. 

Bien que je ne minimise pas du tout ce que nous vivons depuis un an, je pense que cette situation nous a offert une bulleou du moins, au début: une pause sur nos vies. Et c’est justement quand on arrête de courir derrière le temps que le déclic se fait : c’est contre-productif. 

Ceci veut déjà dire que c’est un cercle vicieux. Tant que vous ne décidez pas consciemment d’arrêter de courir derrière le temps, vous êtes pris dans ce cercle sans fin. 

Ce n’est pas parce que vous courrez derrière le temps que vous êtes quelqu’un de productif. Ce n’est pas parce que vous êtes occupé en courant derrière le temps que vous êtes productif. La vérité c’est que nous avons tous 24 heures dans une journée, dont un certain nombre qu’il nous reste à répartir en notre âme et conscience. Mais ce n’est pas parce que vous courrez derrière le temps que vous en aurez plus. 

C’est même très probable que courir constamment derrière le temps vous embrouille l’esprit. Si vous n’avez jamais le temps de ralentir, vous n’avez pas l’opportunité de vous concentrer réellement. Et c’est là que la contre-productivité se met en place.

Article lié : Ralentir pour être plus productif

Même si vous êtes hyper débordé, vous avez le choix. Même si vous courrez derrière le temps aujourd’hui, vous avez le choix. Votre temps vous appartient et c’est vous qui décidez de ce que vous en faites. Quelque soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, quand vous dites oui à une activité, vous dites non à une autre. C’est vrai pour tout le monde parce que nous avons tous un temps limité. C’est à vous de choisir. Vous êtes maitre de votre temps. 

Les décisions qui vont faire la différence dans votre vie demandent du temps. D’ailleurs pour savoir ce qui va réellement faire la différence dans votre vie, il faut le définir et pour ça aussi, il faut du temps. Penser l’action pour qu’elle ait sens demande du temps. Or, si vous courez derrière le temps constamment, vous êtes dans l’action sans passer par la case réflexion.

Un exemple concret est disponible dans l’épisode de podcast. 

Ceci étant dit, il faut aussi reconnaitre que courir derrière le temps est usant. C’est usant physiquement parlant et mentalement. Autrement dit, c’est aussi contre-productif pour votre santé. Le stress constant n’est pas positif pour son corps. L’impression d’être toujours en retard n’est pas positive pour sa tête. 

En bref, courir derrière le temps est totalement contre-productif et si vous êtes dans ce cas, vous devez absolument arrêter ça aujourd’hui où tout mettre en place pour l’arrêter dans un avenir proche #MonAvis. Pour rappel, votre temps vous appartient et c’est vous qui décidez de ce que vous en faites.

Comment arrêter de courir derrière le temps ? 

Pour une fois, la partie « pratique » de cet article peut se résumer en un mot : priorité. 

Et pour ceux qui s’apprêtent à me dire que dans leur vie tout est important, je vous arrête directement. Absolument tout ce que vous avez à faire ne peut pas se trouver au même niveau. C’est justement quand on n’a pas de hiérarchie qu’on se retrouve débordé. Si vous ne prenez pas le temps de définir des priorités, vous acceptez d’être perdu dans la masse et que vous objectifs vous suivent dans cette dite masse. 

Un exemple concret est disponible dans l’épisode de podcast. 

Inévitablement si c’est une priorité, il faudra lui consacrer le temps qu’elle mérite. Ce qui veut dire que vous devez accepter de ralentir, d’arrêter de courir derrière le temps et de vous concentrer sur cette priorité en question. Parce que finalement, en acceptant vos priorités, vous acceptez de leur consacrer l’énergie qu’elle mérite. Sans cette définition de priorité, vous allez mettre votre énergie un peu partout, et n’avoir que très peu de résultats. Et à un moment ou à un autre, vous allez finir par courir derrière le temps. 

Pour définir vos priorités, il existe plusieurs écoles. À vous de trouver celle qui vous correspond le mieux. Il y a la fameuse matrice d’Eisenhower, mais il existe aussi d’autres méthodes. 

Il y a un temps pour tout. Il y a un temps pour gérer vos priorités, pour gérer l’urgence ou l’imprévisibilité de la vie. Définir des priorités est définitivement le point de départ pour sortir du cercle vicieux de la course contre le temps. C’est grâce à cela que vous aurez plus de temps pour penser l’action. Parce qu’une fois que vous aurez arrêté de courir contre le temps, vous vous rendrez vite compte qu’il y a aussi un temps pour prendre de l’avance. 

C’est l’équilibre entre les deux qui va faire de vous quelqu’un de productif. 

Comment arrêter de courir derrière le temps pour en gagner plus ? #organisation

Passer son temps à courir derrière le temps ne vous amènera rien de positif. Cela va vous fatiguer, mentalement, et physique. Et surtout, cela va vous éloigner de la productivité en vous occupant à outrance. Votre temps vous appartient et c’est vous qui décidez de ce que vous en faites. Alors voulez-vous réellement le passer à courir dans le vide ? 

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 077 – Courir derrière le temps . La version audio est probablement plus complète.

Laisser un commentaire