Comment améliorer son organisation ?

Améliorer_son_organisation

Le but de cet article est simplement d’avoir des pistes pour améliorer son organisation. Il s’agit d’appliquer les principes du Bullet Journal à d’autres systèmes d’organisationoui, c’est possible de ne pas utiliser de Bujo et de tirer les bénéfices de la méthode de Ryder Carroll

Qu’est-ce que le Bullet Journal ?

Avant de commencer, petit point sur le Bulle Journal. 

Pour ceux qui seraient passés à côté, le « Bullet Journal » est un système d’organisation « moderne à l’ancienne ». Ce concept est né à New York suite à la réflexion de Ryder Carroll – voici son site. Un jour, il en a eu marre que nos vies soient « organisées » par des applications telles que Wunderlist ou Evernote. Il voulait du concret et quelque chose qui lui corresponde à 100%. Il a pris un carnet et en a fait ce que bon lui semblait. En pratique, un Bullet Journal, c’est un cahier qui sert pour l’organisation. On y fait les choses en fonction de nos besoins (agenda, To Do List, note, …). On peut faire toutes les combinaisons nécessaires selon notre vie. Et évidemment, c’est personnalisable à l’infini puisque c’est « juste » un carnet vierge. 

Alors, comment appliquer les principes du Bullet Journal, sans utiliser de Bullet Journal ?

Centraliser son organisation 

Une des promesses du Bullet Journal c’est qu’un carnet peut réunir votre vie. Dans le même carnet, vous pouvez y mettre votre agenda, votre suivi d’habitude, vos To Do Lists, mais aussi vos notes de la vie quotidienne… En bref, l’ensemble de votre vie au même endroit. De ce fait, vous n’avez plus à vous demander où est l’informationc’est un gain de tempsmais aussi où vous devez déposer l’information quand elle vient à vousc’est un gain d’énergie

Ces deux raisons de centraliser son organisation peuvent réellement impacter votre vie. D’un coup, vous aurez plus de temps et d’énergie disponible pour les choses réellement importantes.

Comment le mettre en pratique ? Il suffit d’un outil qui vous correspond, permettant de rassembler plusieurs autres outils. Plus c’est simple et naturel, et plus votre organisation sera un geste naturel qui vous aidera de manière considérable. Notion est un bon exemple parce que c’est un outil très completmais il faut accepter de se faire la main dessus

Article lié : comment centraliser son organisation 

Avoir un code 

OK, ce point peut paraître assez agent secret, mais en vérité, c’est un peu moins classe que ça. 

À partir du moment où vous centraliser votre organisation, vous devez pouvoir vous y retrouver facilement entre les projets, les To Do List, les agendas … Et le meilleur moyen d’y arriver est d’avoir un code visuel pour identifier la catégorie de chaque élément en un coup d’oeil. 

Le but est que les éléments soient clairs afin de ne pas s’y perdre. Si vous mettez plus de temps à vous organiser qu’à être dans l’action, c’est une réelle perte de temps et d’énergiec’est tout ce qu’on cherche à éviter

Comment le mettre en pratique ? Le code de Ryder Carroll est composé de points, de lignes et d’étoiles. Mais dans le cas d’une organisation digitale, on pourrait imaginer avoir plusieurs couleurs, ou plusieurs polices. Le code doit vous correspondre et être bien défini afin que vous vous y teniez. 

Passer par l’écrit 

Nous sommes tous des humains imparfaits. Et même si certains ont une meilleure mémoire que d’autres, c’est impossible d’en avoir une parfaite. Ceci étant, c’est important d’avoir des « archives » de notre viedes données un peu plus fiables que nos souvenirs

Prendre le temps de passer par l’écrit permet de figer une bonne fois pour toutes l’information afin d’en garder une trace sans que cela nous demande de l’énergie mentale. Nos pensées vont la personne que nous sommes. Elles sont la source de nos actions.

Une fois que l’écrit est là, on peut décider ce qu’on en fait. Est-ce qu’on l’analyse ? Est-ce qu’on le garde uniquement comme trace ? Sans cela, vous n’avez aucune matière à gérer et donc potentiellement une source d’information qui s’envole. 

Comment le mettre en pratique ? Le plus simple est d’avoir un lieu où figer nos pensées#centralisation. Et une fois que vous l’avez, soit vous décidez d’écrire sans filtres et de trier après, soit vous fixer directement des filtres afin de ne pas vous perdre. Une solution n’est pas mieux que l’autre. C’est toujours une question d‘équilibre et dans ce cas, c’est à vous de le construire. 

Article lié : passer par l’écrit dans son organisation pour plus de clarté

Vérifier la pertinence 

Nous vivons dans un monde rapide qui pousse à être constamment dans l’action. Mais être productif, ce n’est pas être occupé. 

La productivité est atteinte à partir du moment où vous faites quelque chose qui sert votre vie, vos objectifs et vos ambitions dans un temps que vous estimez correct et convenable. Pour être productif, il faut donc s’assurer que ce qu’on fait est pertinent. 

Dans sa méthode, Ryder Carroll vérifie cette pertinence grâce à deux points pratiques : l’écriture et la réflexion. D’un côté, si une chose n’est pas assez importante ou pertinente que pour être écrite, alors elle ne devrait pas avoir sa place dans notre vie. De l’autre, si elle s’est malgré tout fait une place dans notre organisation, il est toujours temps de la remettre en question avec une réflexion quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. 

Comment le mettre en pratique ? Définissez un système pour filtrer l’information afin de ne garder que le pertinent dans votre vie. Trouvez un moment pour remettre en question les choses afin de revenir à la question centrale : pourquoi vous devez faire cette chose en question ? Pourquoi devez-vous l’écrire ? Pourquoi doit-elle avoir une place dans votre vie ? 

Vous pouvez appliquer ces 4 principes, tirés de la méthode Bullet Journal de Ryder Carroll, sans forcément avoir un Bujo. Le tout est de trouver le bon outil et le bon équilibre pour que votre organisation soit efficace et pertinente. 

Il n'y a pas besoin d'utiliser un Bullet Journal pour en tirer les bénéfices alors comment améliorer son organisation ?

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 088 – « Utiliser les principes du Bullet Journal » . La version audio est probablement plus complète.

Laisser un commentaire