Comment préparer les 6 derniers mois de l’année

Le mois de juin est un mois propice au repositionnement. L’euphorie des nouvelles résolutions de janvier est maintenant loin. On peut prendre un peu de recul. Il n’empêche qu’on est déjà à la moitié de l’année une fois ce stade atteint. Alors, comment préparer au mieux les 6 prochains mois de l’année pour obtenir des résultats ? 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que RIEN ne vous oblige à avoir des objectifs ou à avoir un plan d’action qu’il soit question de janvier ou de juin ou de tout autre mois de l’année. L’important, c’est de faire ce qui vous correspond. L’important, c’est d’avoir un mode de fonctionnement qui vous permet d’atteindre les résultats que VOUS souhaitez. 

Article lié : Vivre sans plan, ça donne quoi ? 

Préparer l’année : Étape 1 : Faire un bilan 

J’aime le dire : le début d’une chose est souvent la fin d’une autre. En d’autres termes, c’est le moment parfait de faire un bilan avant de passer à la suite. 

Pourquoi faire un bilan ? 

Nous vivons dans un monde rapide et occupé. Finalement, c’était quand la dernière fois que vous avez vraiment pris le temps de ralentir et de vous poser les bonnes questions ? D’ailleurs, c’est possible que vous ne vous en rappeliez même plus tellement ça fait longtemps. 

Faire un bilan, c’est l’occasion : 

  • de vérifier qu’on a une bonne utilisation de notre temps – #EtreProductifEtNonOccupé
  • De suivre son évolution pour s’assurer qu’on va dans le bon sens 
  • D’avoir une vision générale de nos actions pour qu’elles s’inscrivent dans un plan plus global. 

Tout le monde devrait prendre le temps de faire un bilan assez régulièrement. C’est comme un check-up avec soi-même.

Comment faire un bilan ? 

Il existe énormément de manières de faire un bilan. D’ailleurs, il est très probable que la manière dont vous faites votre bilan soit différente en fonction de ce que vous évaluez. 

Personnellement, ce que j’aime faire c’est prendre tous les domaines de ma vie et répondre à toute une série de questions. Le but, c’est vraiment d’analyser où j’en suis et comment je me sens par rapport à ma santé physique, ma santé mentale, ma scolarité, ma carrière, mes relations …

Préparer l’année : Étape 2 : Créer un alignement 

Une fois que vous avez fait votre bilan, en théorie, vous savez où vous en êtes dans votre vieet accessoirement dans votre année aussi. C’est le moment de créer un alignement. 

Lorsqu’on commence une année, on est plein de projets, plein d’envie, plein de résolutions et souvent, la vie ne se passe pas comme prévue. Peut-être que certains de vos projets sont plus avancés que prévus – et c’est le genre de bonnes nouvelles qu’on apprécie tous. Peut-être que certains projets sont en retard par rapport à ce que vous aviez prévus. Peut-être même que certains projets prévus ne font plus partie de vos priorités et que d’autres ont vu le jour. En bref, il est possible qu’il y ait un décalage entre la théorie de janvier 2021 et la réalité de juin 2021. 

Créer un alignement permet de faire un lien entre ces deux éléments. 

Définir de nouveaux objectifs

La vie évolue. Votre vie n’est probablement pas la même qu’il y a 6 mois ou même un an. Alors vos objectifs doivent évolués de même. Ce qui me semble être le plus facile, c’est soit de repositionner les objectifs définis en janvier soit d’en créer de nouveau.

Comme toujours quand on définit des objectifs, on fait attention qu’il soit SMART. Autrement dit, chacun de vos objectifs doit être spécifique, mesurable, ambitieux, réaliste et temporellement défini. 

Article lié : Définir des objectifs pour mieux avancer dans la vie

Préparer l’année : Étape 3 : Établir un nouveau plan d’action 

Et évidemment, une fois que vous avez vos objectifs remaniés, vous pouvez établir votre nouveau plan d’action. C’est une partie relativement simple à mettre en place si vos objectifs sont bien définis. Je pense qu’on peut même dire que plus vos objectifs sont clairs et définis et plus l’étape du plan est rapide. 

Le plan va simplement permettre d’avoir une feuille de route concrète à suivre. Quand allez-vous travailler sur telle ou telle chose ? Allez-vous le définir par semaine ou par mois ? Avez-vous besoin d’autres personnes pour travailler avec vous sur telle ou telle chose ? En bref, c’est la partie pratique des objectifs. 

L’objectif du plan d’action, c’est vraiment de détailler un maximum la mise en oeuvre pour savoir ce qu’il faut faire concrètement pour avancer et surtout, quand vous allez le faire. C’est la dernière étape avant de réellement se mettre à travailler dessus. 

Un exemple est disponible dans le podcast. 

Ça n’a pas besoin d’être complexe. Par exemple, vous pourriez prendre vos objectifs, en dégager une To Do List et puis la reporter dans votre agenda. La manière dont vous allez établir votre plan d’action va forcément dépendre de votre organisation et de votre mode de fonctionnement. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que c’est le lien entre les objectifs et l’action concrète. 

Se donner toutes les chances d’avancer 

Préparer les 6 prochains mois, c’est se donner une chance d’avancer. Mais à mon avis, cette préparation portera mieux ses fruits si vous prenez le temps de le faire à l’écrit. Ceci va permettre de figer l’information et c’est comme si vous prenez un engagement envers vous-même.  

Ceci étant dit, une fois que vous avez préparé votre action, n’oubliez pas de la concrétiser. Un plan sans action ne donnera JAMAIS de résultat. 

Faire un bilan de milieu d'année pour mieux préparer les prochains mois et avoir de vrais résultats

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 091 – « Transformer les 6 prochains mois de l’année et obtenir des résultats » . La version audio est probablement plus complète.

Laisser un commentaire