Devez-vous utiliser un Bullet Journal ?

Le Bullet Journal est un système d’organisation qui a beaucoup fait parler de lui ces dernières années. Aujourd’hui, ce n’est plus uniquement une tendance, c’est une méthode qu’il faut envisager à part entière. Ceci étant, la question à se poser c’est : est ce que le Bullet Journal est une méthode d’organisation qui est faite pour vous ? 

Qu’est-ce qu’un Bullet Journal ? 

Pour ceux qui seraient passés à côté, le « Bullet Journal » est un système d’organisation « le moderne à l’ancienne ». Ce concept est né à New York suite à la réflexion de Ryder Carroll. Un jour, il en a eu marre que nos vies soient « organisées » par des applications telles que Wunderlist ou Evernote. Il voulait du concret et quelque chose qui lui corresponde à 100%. Il a pris un carnet et en a fait ce que bon lui semblait. Le Bullet Journal est en réalité le système qu’il a mis en place en partant d’un carnet blanc dont l’un des principes est la centralisation des To Do List, des calendriers, des prises de note … possible grâce à une signalétique. 

En pratique, un Bullet Journal, c’est un cahier qui sert pour l’organisation. On y met les choses en fonction de nos besoins (agenda, To Do List, note …). On peut faire toutes les combinaisons nécessaires selon notre vie. Et évidemment, c’est personnalisable à l’infini puisque c’est « juste » un carnet vierge. 

Avez-vous besoin d’un Bullet Journal ? 

Le Bullet Journal est un système d’organisation qui a beaucoup d’avantages. Mais évidemment, il ne conviendra pas à tout le monde puisqu’il a aussi des inconvénients. À vous de voir si les avantages qu’il offre méritent votre attention en fonction de votre mode de vie et de vos objectifs. Il n’y a pas de méthode d’organisation parfaite. Il n’y en a que certaines qui vous correspondront mieux que d’autres. À vous de définir si le Bullet Journal fait partie des pistes à explorer. 

Quels sont les principes du Bullet Journal ? 

Je pense qu’un Bullet Journal peut être résumé à toute une série de principes. Et c’est par rapport à ces principes qu’il faut décider si oui ou non c’est un outil fait pour vous. 

Le Bullet Journal offre de la flexibilité non modifiable

Le Bullet Journal ne nous demande aucune adaptation. Ce n’est pas nous qui allons nous adapter à un système, mais bien le système qui va être construit en fonction de nousnotre fonctionnement et nos besoins. Quelles application ou logiciel peuvent dire qu’elles s’adaptent à 100% à nos besoins ? Le système initial de Ryder Carroll s’adapte par définition à tous les besoins parce qu’il est ouvert. Ses fondements sont communs à tous : événement, notes, index, vue mensuelle. Et on peut faire toutes les combinaisons par rapport à ce que l’on souhaite. C’est la liberté absolue. 

Avec cette flexibilité, le système a l’énorme avantage d’être évolutif. Ce n’est pas un agenda que vous allez arrêter d’utiliser au bout de 2 mois parce qu’il ne vous convient plus puisque justement vous pouvez le faire évoluer avec vous. Ce n’est pas parce que pendant un an ou même un mois vous avez testé certaines choses avec votre Bullet Journal que vous devez les remettre en place après. Vous êtes libre d’évoluer.

Par ailleurs, c’est aussi un mode d’organisation qui est « non modifiable ». Autrement dit, un inconvénient du Bullet Journal c’est que cela peut rapidement faire brouillon de par le fait qu’il fige l’information sur le papier – ce qui est difficilement modifiable par la suite

  • C’est le cas parce que les imprévus arrivent, mais que le bullet journal n’a pas de fonctionnalité « Deleted ». 
  • C’est également le cas lorsque l’on fonctionne par hiérarchisation et qu’on souhaite changer d’avis ça se complique. Aménager sa To Do List dans l’ordre devient un vrai challenge au lieu d’être une aide. 

Le Bullet Journal est une centralisation conditionnée

Une des raisons de la naissance du système de Ryder Carroll c’est qu’il voulait avoir un seul endroit pour tout. Il ne voulait pas perdre son temps à penser « où est ce qu’il devait déposer telle ou telle information », mais il ne voulait pas non plus le perdre pour trouver cette information en question. 

Aujourd’hui, nous gérons une multitude d’informations au quotidien. Plus que jamais, nous avons besoin d’un processus pour digérer et diriger cette masse d’information afin qu’elle n’impacte pas notre vie de manière trop négative. Le Bullet Journal nous offre un espace pour centraliser cette masse d’information en question. 

Article lié : La centralisation pour améliorer son organisation 

Par ailleurs, c’est un lieu physique et il n’est donc pas accessible constamment. Pour avoir accès à l’information que contient votre Bullet Journal, vous avez besoin d’avoir un accès physique à lui. Et ceci veut dire le prendre partout avec vous. C’est un objet de plus et une pensée de plus. Mais c’est également un objet à haut risque pour l’information sans back-up qu’il contient.

En bref, la centralisation que propose un Bullet Journal est une force mais aussi une faiblesse. 

Le Bullet Journal oblige de figer l’information

Utiliser la méthode « old school » pour s’organiser a l’énorme avantage de figer les informations sur le papier. 

Passer par l’écrit est essentiel dans une organisation. Prendre le temps d’écrire permet d’abord de ne pas les oublier et ensuite, de se vider le cerveau. Tout ce que vous ne prendrez pas le temps de mettre sur votre support, ce sont des informations que vous devez garder en tête et donc utiliser une partie de votre énergie qui pourrait facilement être économisée. 

Article lié : Passer par l’écrit pour mieux vivre 

Par ailleurs, il faut aussi souligner qu’on part d’un carnet vide donc tout reste à construire. Et construire un système prend du temps pour être sûr que sa construction soit pertinente. Même si cette réflexion permet au final d’avoir un système 100% adapté à nos besoins, il reste à voir si c’est un investissement qui vaut la peine au vu des centaines d’outils déjà à notre disposition en termes d’organisation. 

Quelles sont les questions à se poser pour décider ? 

Chaque principe du Bullet Journal est à nuancer parce qu’il a aussi des côtés négatifs. Ceci étant dit, c’est toujours à vous de voir si le côté positif dépasse le côté négatif. À vous de voir si les avantages qu’il offre méritent votre attention en fonction de votre mode de vie et de vos objectifs. Il n’y a pas de méthode d’organisation parfaite. Il n’y en a que certaines qui vous correspondront mieux que d’autres. Et pour savoir si le Bullet Journal fait partie de la première ou de la deuxième catégorie, je pense qu’on peut répondre à toute une série de questions. 

Quels sont vos besoins ?

L’idéal, c’est toujours de partir de ses besoins pour définir son organisation afin qu’elle remplisse bien son but et qu’elle nous correspond. 

  • Est-ce que vous vous sentiez à l’étroit et limitée dans votre organisation actuelle ? Si oui, alors le Bullet Journal peut vous offrir la flexibilité dont vous avez besoin. 
  • Est-ce que vous êtes du genre maniaque ? Est-ce que vous avez une vie faite d’imprévus ? Si oui, alors le Bullet Journal sera peut-être inadapté parce qu’il est difficilement modifiable une fois l’information figée. 
  • Est-ce que vous êtes du genre à vous disperser dans les outils que vous utilisez au quotidien pour votre organisation ? Avez-vous un outil pour vos To Do List et puis un autre pour votre calendrier et encore un pour vos notes diverses ? Si oui, alors le Bullet Journal peut vous offrir la clarté de la centralisation. 
  • Est-ce que vous êtes du genre maladroit qui bouge beaucoup ? Si oui, gardez en tête que le Bullet Journal est un outil physique qui n’offre pas de back-up. 
  • Est-ce que vous avez le temps de construire votre propre système ? Est-ce que vous avez le temps de passer par l’écrit ? Si oui, alors le Bullet Journal vous permet de construire sur mesure votre système. 
  • Est-ce que vous avez l’envie de vous déconnecter un peu ? Si oui, alors le Bullet Journal est une solution offline qui permet une coupure volontaire avec la rapidité de notre monde pour remettre ses priorités à niveau en nous obligeant à nous poser les bonnes questions sans distraction.

Un Bullet Journal, ce n’est pas uniquement un truc esthétique que l’on voit sur Pinterest. Ça peut être un outil à part entière dans votre organisation. Mais ça, c’est vous qui avez la réponse.

As-tu besoin du Bullet Journal dans ton organisation ? Je te propose un quizz pour le définir #organisation

Attention, cet article n’est que les notes de l’épisode de podcast 097 – « Avez-vous besoin d’un Bullet Journal ? » .La version audio est probablement plus complète.

Laisser un commentaire